🏐 Jeux olympiques : le Japon « piégé » par le CIO ?

Un membre du conseil d’administration du Comité olympique japonais critique les organisateurs des Jeux de Tokyo.

Jeux olympiques : le Japon "piégé" par le CIO

Déjà reportés l’année dernière en raison de la pandémie, une version réduite des Jeux, sans spectateurs étrangers, doit commencer le 23 juillet, malgré les craintes du public que l’événement ne draine les ressources médicales et ne propage le coronavirus, alors que le Japon lutte contre une quatrième vague d’infections.

Une déclaration a été faite vendredi à l’encontre des organisateurs des Jeux de Tokyo. Ils auraient ignoré les inquiétudes du public japonais concernant la tenue de ce grand événement sportif mondial en cas de pandémie, alors que le principal conseiller médical du Japon a préconisé de nouvelles mesures pour réduire le risque pandémique.

Le Comité international olympique (CIO) semble penser qu’il peut passer outre les souhaits du public japonais qui, selon les sondages, souhaite majoritairement que les Jeux soient annulés ou reportés, a déclaré Kaori Yamaguchi dans un article d’opinion publié par l’agence de presse japonaise Kyodo.

À lire aussi sur dondon.media : 🗾 Visiter le Japon en jeux vidéo (ils vous donneront envie d’y aller)

En parallèle le principal conseiller médical du gouvernement, Shigeru Omi, a déclaré vendredi au Parlement que le plus grand risque des Jeux était l’augmentation des déplacements du grand public, qui a contribué à l’augmentation des infections dans le passé.

Yamaguchi, ancien médaillé olympique en judo, a accusé le gouvernement japonais, le comité d’organisation de Tokyo 2020 et le CIO d' »éviter le dialogue » et a déclaré que le CIO « semble penser que l’opinion publique du Japon n’est pas importante. »

Une série de commentaires de responsables du CIO ont suscité l’indignation au Japon, notamment celui du vice-président du CIO, John Coates, selon lequel les Jeux olympiques seraient organisés même en cas d’état d’urgence, comme c’est actuellement le cas à Tokyo et dans d’autres régions.

Le Premier ministre Yoshihide Suga doit faire face à des élections générales et à une course à la direction du parti au pouvoir cette année, et la réussite des Jeux, dont le budget est estimé à 15,4 milliards de dollars, est considérée comme essentielle pour conserver son poste.

Ce dernier a vu le soutien de ses électeurs s’éroder en raison du mécontentement suscité par la réponse à la pandémie, il a déclaré que l’organisation réussie de Jeux « sûrs et sécurisés » apporterait « espoir et courage au monde ».

Les vaccinations se déroulent plus rapidement que prévu, et si les infections diminuent fortement, le système médical sera soulagé et les restrictions imposées aux gens ordinaires pourront être progressivement assouplies. Même si le gouvernement japonais atteignait son objectif de vacciner tous les travailleurs de la santé et les personnes âgées d’ici la fin juillet – après le début des Jeux – cela signifie que seulement 33 % de la population sera vaccinée !

🔎 Source : reuters

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Une réflexion sur « 🏐 Jeux olympiques : le Japon « piégé » par le CIO ? »

Vous avez la parole 👇