🍡 Qu’est-ce que le Mochi ? Est-il bon pour la santé ou dangereux à manger ? [GUIDE]

Découvrez le mochi (餅). Un gâteau de riz gluant japonais qui fait partie de la culture du Japon depuis au moins 794 (période Heian).

Mochi santé

🍡 Origine du mochi

Même s’il est désormais populaire dans le monde entier, le mochi trouve son origine dans le shintoïsme au Japon où il était offert aux dieux, demandant la bonne fortune et des mariages heureux.

Il a donc d’abord a été utilisé pour plusieurs cérémonies japonaises (jusqu’à aujourd’hui). Aujourd’hui l’utilisation cérémoniale la plus courante, et peut-être la plus fortement liée à son identité, est l’utilisation du mochi lors des cérémonies du Nouvel An au Japon (Oshogatsu).

Lors de cet évènement le mochi fait partie du Kagami Mochi (décoration), du Zoni (soupe traditionnelle à base de taro et de carottes) et du Kinako Mochi, (emblème de bonne fortune).

Ils sont traditionnellement fabriqués lors d’un rituel de pilonnage appelé Mochitsuki, au cours duquel ils sont trempés toute une nuit, cuits à la vapeur, écrasés et pilés avec des maillets en bois, puis façonnés :

Désormais, grâce à des équipements modernes, vous pouvez également les fabriquer à la maison en automatisant le pilonnage.

La production du mochi implique quatre processus principaux : la sélection des types spécifiques de riz, l’obtention de la consistance de la pâte par le processus de pilonnage, le façonnage à une taille appropriée et le remplissage du mochi avec des saveurs variées.

Plus récemment, le mochi est devenu un dessert préparé dans une variété de saveurs comme le thé vert, servi avec de la crème glacée !

🍡 Le Mochi est-il bon pour la santé ?

Soyez-rassurés, le mochi est un en-cas sain. Il est couramment consommé dans le cadre du régime alimentaire japonais. Le mochi est extrêmement sain, car c’est l’une des rares sources de glucides à contenir des protéines et à être exempte de gluten et de cholestérol !

À lire aussi sur dondon.media : Recettes japonaises faciles

Cela est dû principalement aux ingrédients utilisés, à savoir le riz gluant japonais, l’eau, le sucre et l’amidon de maïs. Le riz gluant japonais à grains courts est son principal ingrédient et lui confère la majeure partie de sa valeur nutritionnelle. Il a une teneur en protéines plus élevée que les autres riz à grains courts.

La deuxième raison est la méthode de préparation, qui consiste à cuire le riz à la vapeur, à le réduire en farine, puis à le façonner.

Grâce à ce procédé, le mochi ne contient pas de gluten et est exempt de cholestérol !

Une portion de 50g de mochi contient :

  • un total de 96 calories
  • aucune graisse trans
  • 22 grammes de glucides
  • 1 gramme de protéines.

Associé aux algues, le mochi est également riche en vitamines A, C, E et K, et constitue une bonne source de phosphore, de calcium, de fer, de magnésium, de cuivre et de manganèse.

Dès ses origines, il a été particulièrement apprécié des riziculteurs pour augmenter leur endurance et son côté pratique. En effet, l’avantage le plus important du mochi est le fait qu’il est pratique à transporter, qu’il est incroyablement rassasiant et qu’il suffit d’une petite portion de la taille d’une boîte d’allumettes pour remplacer un bol entier de riz !

🍡 Le Mochi est-il dangereux à manger ?

Le mochi est délicieux et sain, mais il peut aussi être mortel si vous ne prenez pas les précautions nécessaires pour le manger !

En effet, il peut être dangereux en raison de sa composition glutineuse et de sa texture dense, épaisse et collante qui peut provoquer… un étouffement.

Les accidents et même les décès dus au mochi ont tendance à être si graves que les autorités japonaises publient chaque année des avertissements sur la méthode correcte de consommation du mochi et sur ce qu’il faut faire en cas d’étouffement.

Pour manger ces petits délices denses et collants, vous devez les couper en petits morceaux puis mâcher soigneusement chaque morceau et avaler en petite quantité. Vous devez produire suffisamment de salive pour humidifier la pate !

N’offrez donc pas de mochi à ceux qui ont des difficultés à suivre cette procédure, soit parce qu’ils ne peuvent pas mâcher, soit parce qu’ils ont du mal à avaler. Les jeunes enfants et les personnes âgées sont donc particulièrement vulnérables et devraient éviter de consommer du mochi.

Rassurez-vous l’étouffement se produit principalement lorsque les gens mangent trop rapidement et sans suivre attentivement la procédure de consommation du mochi.

🍡 Quel goût a le mochi ? Quand mange-t-on des mochi au Japon ?

Le mochi japonais est avant tout plus une question de texture que de goût. On peut l’imaginer comme un croisement entre un caramel et un ours en gélatine, avec un arrière-goût de l’amidon du riz.

À lire aussi sur dondon.media : 🍣 Les meilleurs sushis à Paris

Le mochi est couramment disponible dans les supermarchés, les boulangeries et konbini du Japon. Il y est surtout consommé à l’occasion de diverses célébrations comme le Nouvel An, le Jour des enfants, la floraison des cerisiers, et le Jour des filles :

  • À l’arrivée du printemps et de la saison des fleurs de cerisier Sakura, vous pouvez déguster le mochi Sakuramochi, un mochi rose enveloppé dans une feuille de cerisier salée qui symbolise le Sakura.
  • Le 5 mai ou jour des enfants, le mochi est fabriqué en deux variantes : le Kashiwamochi, un mochi blanc fourré d’un délicieux Anko enveloppé dans une feuille de chêne de Kashiwa, et le chimaki, une variante du Dango recouverte de feuilles de bambou.
  • Le jour de la fête des filles ou le 3 mars, vous pouvez déguster un mochi de forme rhomboïdale, ou Hishi Mochi, qui comporte des couches de couleur rouge, verte et blanche, tirant leurs couleurs respectivement du jasmin, du caltrop d’eau et de l’armoise.

À lire aussi sur dondon.media : 🎏 Fêtes et jours fériés du Japon

Le mochi n’est pratiquement jamais consommé seul. Il est généralement soit rempli de saveurs délicieuses, soit enveloppé dans des feuilles. D’ailleurs une façon populaire de consommer ces gâteaux de riz traditionnels est avec de la crème glacée, où une boule de crème glacée est enveloppée dans une très fine couche de Mochi.

Vous pouvez également savourer au Japon une variante salée du Mochi, qui est recouverte d’algues séchées et servie avec une sauce au soja.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇