🌱 Travailler au Japon dans une ferme, expériences de WWOOFing

Si vous comptez voyager au Japon et travailler dans l’agriculture, le WWOOFing est une expérience intéressante à considérer !

Qu’est-ce que le WWOOFing ?

Pour ceux qui ne connaîtraient pas : le World-Wide Opportunities on Organic Farms (WWOOF) est un réseau mondial de fermes biologiques créé en Angleterre dans les années 70. Des hôtes se proposent d’accueillir des WWOOFers en offrant le gîte et le couvert ( à noter qu’il existe aujourd’hui d’autres organismes comme HelpX ou Workaway ).

Cet article est basé une collection d’expériences de WWOOFeurs que nous avons rencontré au Japon. Merci en particulier à Delphine, qui a travaillé dans plusieurs fermes de la préfecture de Hyogo et du Kansai, près de Kobe.

Vous pourrez trouver les annonces postées par des fermes sur le site WWOOF Japan. Certains profils ont l’expérience d’accueil de plusieurs centaines de WWOOFeurs et parlent anglais, d’autres débutent ou ne parlent pas anglais… Considérez donc en premier lieu l’expérience des hôtes et votre niveau de langue lorsque vous choisirez votre lieu de WWOOFing.

Si vous comptez travailler pour la première fois dans l’agriculture, vous serez formés par vos hôtes, la langue d’échange est donc très importante. Même si nous n’avons jamais eu d’expériences négatives dans notre entourage, si votre expérience de WWOOFing devient difficile une fois sur place, n’hésitez pas à prévoir un séjour alternatif au Japon pour ne pas gâcher votre voyage.

Pour vous lancer vous devez avoir plus de 16 ans ( ou être accompagnées d’un adulte) et vous inscrire sur le site WWOOF Japan. L’inscription coûte 5 500 yen (soit 45 euros) et sachez que le WWOOFing nécessite (officiellement) un Visa de travail ou encore un Visa PVT.

Si vous souhaitez voyager au Japon hors des parcours touristiques classiques, le WWOOFing est fait pour vous. Vous pourrez voyager moins cher et découvrir des aspect authentiques de la société japonaise rurale !

En quoi consiste le travail ?

Il consiste parfois à cuisiner, parfois à cueillir des fruits ou légumes dans des champs ou dans des serres, ou encore faire des petits travaux de paysagisme ou d’artisanat.

Ne vous démotivez pas si vous êtes un peu lent ou que vous avez du mal à manier les outils et techniques au départ. La mémoire musculaire devrait venir au bout de quelques jours de travail !

En fonction de la taille des fermes vous pourrez être seul ou à plusieurs. Les horaires sont généralement compris entre 7 heures du matin et 17 heures. En règle générale au Japon, il est demandé de participer aux travaux six heures par jour et six jours par semaine. Mettez vous bien d’accord sur les horaires avec votre hôte avant d’arriver sur place. La pause déjeuner est généralement prise avec les autres WWOOFers et avec vos hôtes.

N’oubliez pas qu’au-delà du travail vous pourrez tisser des liens culturels et amicaux avec vos hôtes et les autres WWOOFers qui viennent du monde entier.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇