🍆 La fête du pénis de Kawasaki : découvrir le Festival Kanamara Matsuri

Un festival traditionel unique au monde où se mêlent pénis, religion, touristes, forgerons et travailleurs du sexe !

fête du pénis japon

Nous n’allons pas aller par quatre chemins, le Kanamara matsuri (かなまら祭り) c’est le plus grand festival annuel du pénis au monde… mais pas que !

À lire aussi sur dondon.media : ⛩️ 6 festivals insolites uniques au Japon

🍆 Les origines de la fête du pénis de Kawasaki

Tout commence avec une histoire locale de Kawasaki remontant à la période Edo et un cas de vagina dentata (vagin pourvu de dents). Heureusement, le forgeron local forga un remède sous la forme de godemiché en fer. Et le sanctuaire Kanayama (金山神社) où est organisé le festival est dédié à ce forgeron et aux godemichés jusqu’à ce jour !

sanctuaire Kanayama (金山神社)

Des versions plus réalistes de cette histoire évoquent une épidémie de syphilis ayant balayé la région au XVIIe siècle. Le sanctuaire a longtemps été le point de rencontre des prostituées qui se rassemblaient pour prier et se protéger contre la maladie sexuellement transmissible.

🍆 Déroulement du Festival Kanamara Matsuri

Bien que les festivités de la journée commencent par une très sérieuse cérémonie shintoïste, l’attraction principale est la procession de l’après-midi au cours de laquelle 3 mikoshi transportant des phallus de taille gigantesques sont transportés dans des rues bondées.

Les trois pénis conservés dans le sanctuaire sont les suivants : le pénis de bois dans le grand mikoshi, le plus ancien, le pénis de fer noir dans le mikoshi en forme de bateau, le pénis géant rose dans le mikoshi Elisabeth sans toit, porté par des hommes en vêtements féminins.

Si vous vous posiez la question, notez que le festival est bienveillant. Il est fréquenté par des locaux de 7 à 77 ans comme des touristes. On y croise des jeunes hommes se travestissant en kimonos jusqu’à des grands-mères aux lunettes en forme de pénis – et tout ce petit monde dévore des aliments phalliques avec le sourire !

Après la parade, tout le monde se rassemble pour déguster de la street food, participer à des concours et s’amuser sur le thème de la sexualité.

Au-delà de la fête, il est intéressant que le festival offre une sensibilisation unique au monde à la sexualité et reverse l’intégralité de ses recettes à des organisations dédiées à la recherche sur le VIH.

À lire aussi sur dondon.media : 🗼 Tokyo de nouveau classée meilleure ville du monde où il fait bon vivre

Notez que le Honen matsuri qui s’en rapproche a lieu le 15 mars à Komaki et dans d’autres villes japonaises.

🍆 Comment participer à la fête du pénis de Kawasaki : Kanamara Matsuri

Le festival est facilement accessible par les transports publics, le sanctuaire se trouvant à moins de cinq minutes de marche de la gare de Kawasaki-Daishi.

Depuis le centre de Tokyo, prenez la ligne Keikyu à la station Shinagawa (sur la ligne Yamanote), puis changez pour la ligne Keikyu-Dashi à la station Keikyu-Kawasaki.

Le festival a lieu chaque année le premier dimanche d’avril.

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇