🇯🇵 La seconde guerre sino-japonaise (1931–1945) en bref

Aussi appelée guerre de quinze ans ou encore guerre de résistance en Chine découvrez la seconde guerre sino-japonaise (1931–1945) en bref.

pékin seconde guerre sino-japonaise

La deuxième guerre sino-japonaise est intriquée avec la Seconde Guerre mondiale et est souvent considérée comme le début de cette dernière en Asie.

Dès l’attaque de Pearl Harbor de 1941, cette guerre a en effet fusionné avec d’autres conflits qui sont classés dans cette catégorie. La Chine menait depuis plusieurs années une résistance de grande ampleur à l’expansion de l’influence japonaise sur son territoire.

seconde guerre sino-japonaise (1931–1945) carte

🇯🇵 Origines et déroulement de la seconde guerre sino-japonaise

En 1931, l’incident de Mukden a contribué à l’invasion japonaise de la Mandchourie. Les Chinois ont été vaincus et le Japon a créé un nouvel État fantoche, le Mandchoukouo.

À lire aussi sur dondon.media : ⏳ Chronologie du Japon (dates, périodes, faits historiques)

Six ans après l’invasion de la Mandchourie, l’empire du Japon poursuivait sa politique expansionniste afin de s’assurer un accès aux réserves de matières premières, à la nourriture et à la main-d’œuvre chinoise.

De 1931 à 1937, la Chine et le Japon ont continué à s’affronter dans de petites batailles localisés. Après ce que l’on appelle l’incident du pont Marco Polo, les Japonais ont remporté des victoires importantes, capturant Pékin, Shanghai et la capitale chinoise de Nanjing en 1937.

Après avoir échoué à arrêter les Japonais lors de la bataille de Wuhan, le gouvernement central chinois est alors transféré à Chongqing, dans l’intérieur de la Chine.

Un traité sino-soviétique en 1937 offre un important soutien matériel aux chinois de la part de l’URSS afin de continuer à opposer une forte résistance aux japonais.

Pourtant optimistes sur leurs chances de terminer rapidement le conflit, les Japonais eurent 8 ans de conflit jusqu’à leur défaite de 45…

En 1937 et jusqu’à sa fin le conflit peut être divisée en trois phases :

  • une période d’avancée rapide du Japon jusqu’à la fin de 1938
  • une période d’impasse jusqu’en 1944
  • période finale où les contre-attaques alliées, principalement dans le Pacifique et sur les îles d’origine du Japon, ont entraîné la capitulation du Japon mettant fin à la Seconde Guerre Mondiale

À lire aussi sur dondon.media : ⏳ Chronologie du Japon (dates, périodes, faits historiques)

L’attaque japonaise provoqua une trêve dans la guerre civile qui opposait depuis dix ans le Kuomintang et le Parti communiste chinois, ces deux mouvements réalisant une alliance contre l’envahisseur.

empereur showa

À compter de 1939, le conflit commença à s’étendre en dehors de la Chine, avec l’affrontement soviéto-japonais en Mongolie (un régime pro-japonais fut mis en place en 1940 à Nankin).

Les Japonais ne sont jamais parvenu à vaincre les forces du Parti communiste chinois mais parviennent à occuper Nanning, ce qui coupe le dernier accès maritime à Chongqing, la capitale chinoise d’alors.

Alors que le Japon régnait sur les grandes villes, il ne disposait pas des effectifs suffisants pour contrôler les vastes campagnes chinoises.

En novembre 1939, les forces nationalistes chinoises lancent une offensive hivernale de grande envergure, tandis qu’en août 1940, les forces du PCC lancent une contre-offensive en Chine centrale.

Dans ce contexte, les États-Unis ont soutenu la Chine par une série de boycotts croissants contre le Japon. Ils ont culminé avec l’interruption des exportations d’acier et de pétrole vers le Japon en juin 1941.

À partir de 1941 et l’entrée de la république de Chine aux côtés des Alliés, la guerre en Chine s’intégra officiellement au théâtre de la Seconde Guerre mondiale.

En décembre 1941, le Japon lance son attaque surprise sur Pearl Harbor et déclare la guerre aux États-Unis. Les USA déclarent la guerre à leur tour et augmentent leur aide à la Chine.

À lire aussi sur dondon.media : 💣 Pourquoi les Japonais ont attaqué Pearl Harbor

La guerre sino-japonaise prit fin en 1945 avec la capitulation du Japon à la suite de la Seconde Guerre mondiale et fut suivie d’une reprise de la guerre civile chinoise.

Elle a représenté la majorité des pertes civiles et militaires de la guerre du Pacifique, avec entre 10 et 25 millions de civils chinois et plus de 4 millions de militaires chinois et japonais disparus ou morts.

Conflit particulièrement meurtrier, il a de lourdes conséquences sur l’histoire de la Chine et sur les équilibres géopolitiques de la région jusqu’à aujourd’hui.

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇