🇯🇵 La première guerre sino-japonaise (1894-1895) en bref

La première guerre sino-japonaise ou sino-nippone opposa la Chine à l’empire du Japon pour le contrôle de la Corée.

première guerre sino-japonaise (1894-1895) en bref

Conflit entre le Japon et la Chine en 1894-1895, il a marqué l’émergence du Japon en tant que grande puissance mondiale et démontré la faiblesse de l’empire chinois de la dynastie Qing de l’époque.

Au Japon, le conflit est appelée guerre Japon-Qing (日清戦争), en Corée, où une grande partie du conflit a eu lieu, elle est appelée guerre Qing-Japon (청일전쟁), en Chine, guerre de Jiawu (甲午戰爭).

À lire aussi sur dondon.media : ⏳ Chronologie du Japon (dates, périodes, faits historiques)

La guerre est née du conflit entre les deux pays pour la suprématie en Corée dans un contexte où le Japon a connu durant les années qui ont précédé la guerre un fort développement alors que la Chine n’a pas encore entamé sa révolution industrielle.

Cette première guerre sino-japonaise éclate donc en Corée, suite à la rébellion de Tonghak et à l’implication du gouvernement chinois à la demande du roi de Corée.

Les Japonais considèrent cela comme une violation de la convention de Li-Itō, et préparent 8 000 soldats pour la Corée. Après une déclaration de guerre le 1er août 1894, les troupes japonaises remportent des victoires rapides et écrasantes sur terre et sur mer.

première guerre sino-japonaise navale

En mars 1895, les Japonais contrôlent la province du Shandong et la Mandchourie et commandent les approches maritimes de Pékin. Les Chinois demandent la paix et le traité de Shimonoseki met définitivement fin au conflit.

Dans ce traité la Chine a reconnu l’indépendance de la Corée et cédé au Japon Taïwan, les Pescadores adjacents et la péninsule de Liaodong en Mandchourie.

La Chine y a également accepté de payer une importante indemnité et d’accorder au Japon des privilèges commerciaux sur le territoire chinois.

La perte de la Corée comme État vassal suscite une importante vague de protestation en Chine. La défaite précipite une série de changements politiques : en particulier la réforme des Cent Jours de Kang Youwei et le soulèvement de Wuchang par Sun Yat-sen.

🇯🇵 Chronologie des principaux événements de la première guerre sino-japonaise (1894-1895)

  • Dès 1870 : les relations entre la Chine et le Japon se tendent autour de la Corée, les Japonais veulent la soustraire à l’influence de la Chine.
  • 1874 : le premier conflit a lieu à Formose (actuel Taïwan) : les Japonais attaquent l’île avant de se retirer.
  • 18 avril 1885 : signature de la convention sino-japonaise de Tientsin par les deux pays. Cette convention oblige ces pays à demander l’accord de l’autre avant d’envoyer des troupes en Corée.
  • 1er juin 1894 : une armée de rebelles, les Donghaks, se dirige vers Séoul. Le gouvernement coréen demande l’aide du gouvernement chinois pour mater la rébellion.
  • 6 juin 1894 : conformément aux obligations de la convention de Tientsin, le gouvernement chinois informe le gouvernement japonais.
  • 8 juin 1894 : environ 4 000 soldats japonais et 500 soldats de marine débarquent à Chemulpo en dépit des protestations coréennes et chinoises.
  • 13 juin 1894 : le gouvernement japonais télégraphie au commandant des forces japonaises en Corée, Otori Keisuke, l’ordre de rester en Corée.
  • 16 juin 1894 : le ministre des Affaires étrangères du Japon, Mutsu Munemitsu, rencontre Wang Fengzao, l’ambassadeur chinois au Japon, pour discuter du futur statut de la Corée. La Chine nomme également un gouverneur pour s’occuper des intérêts chinois en Corée et pour réaffirmer le statut traditionnel de la Corée en Chine.
  • 7 juillet 1894 : la médiation organisée par l’ambassadeur britannique en Chine, entre la Chine et le Japon, échoue.
  • 23 juillet 1894 : les troupes japonaises entrent dans Séoul, déposent l’empereur coréen et établissent un nouveau gouvernement pro-japonais, qui annule tous les traités sino-coréens et accorde à l’armée japonaise le droit d’expulser les Chinois de Corée.
  • 28 juillet 1894 : les forces chinoises et japonaises s’affrontent à Asan. Les Chinois s’enfuient vers Pyongyang.
  • 29 juillet 1894 : la flotte nippone gagne contre la marine impériale chinoise lors de leur affrontement dans la baie d’Asan.
  • 1er août 1894 : déclaration de guerre entre la Chine et le Japon.
  • 15 septembre 1894 : l’armée impériale japonaise se dirige vers Pyongyang, et investit la ville le lendemain.
  • 17 septembre 1894 : une bataille entre les flottes nippone et chinoise se déroule sur le fleuve Yalou. La victoire des Japonais permet à leur pays de gagner Port-Arthur et la péninsule du Liaodong.
  • octobre 1894 : l’armée terrestre japonaise franchit le fleuve Yalou et entre en Mandchourie.
  • 21 novembre 1894 : les Japonais prennent la ville de Lüshunkou.
  • Janvier 1895 : les Chinois réclament l’ouverture de négociations de paix et les premiers pourparlers commencent à Hiroshima.
  • 12 février 1895 : après la bataille de Weihaiwei, les troupes japonaises avancent vers le Nord de la Chine et le Sud de la Mandchourie.
  • 5 mars 1895 : la bataille de Yingkou est gagnée par les troupes japonaises.
  • 26 mars 1895 : les troupes japonaises envahissent les îles Pescadores et l’île de Formose.
  • 17 avril 1895 : fin de la guerre. Le traité de Shimonoseki est signé. La Chine reconnaît l’indépendance de la Corée, et cède à perpétuité au Japon la péninsule de Liaodong, l’île de Taïwan et les îles Pescadores. La Chine se voit aussi obligée de payer d’importants dommages de guerre au Japon.
dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇