🏺 Les débuts du Japon : l’ère Jomon (-13 000 à environ -300) en bref

Période de la protohistoire japonaise, l’ère Jomon (縄文時代) est l’une des subdivisions traditionnelles de l’histoire du Japon.

débuts du Japon ère Jomon

D’après la mythologie japonaise, la lignée impériale japonaise est d’origine divine, descendante d’Amaterasu, déesse shinto du Soleil et règne de droit divin.

Jomon marquerait le début du règne légendaire du premier empereur du Japon Jimmu (daté autour de – 660 avant JC). Il est considéré par la croyance shinto et les premiers écrits du Japon comme un arrière-arrière-arrière-petit-fils de la déesse du soleil Amaterasu.

Notez que la maison impériale actuelle du Japon fonde toujours ses droits au trône du chrysanthème sur la descendance directe de Jinmu.

À lire aussi sur dondon.media : 🗾 Découvrir la mythologie japonaise

Cependant les plus profondes preuves scientifiques d’existence d’une civilisation japonaise se trouvent à la période Jomon.

La période Jomon va approximativement de – 13 000 (fin de la période précéramique paléolithique) jusqu’à environ – 300 av. J.-C et montre une autre vision du Japon. Dans les faits, l’archipel ne commence à s’organiser qu’à partir de -300…

La période est divisée en fonction des caractéristiques de sa poterie :

PériodesDates
Jōmon précoce ou proto-Jōmon (sosoki) 草創期– 14000 à – 9500 environ
Jōmon Archaïque (soki) 早期– 9500 à – 5000 environ
Jōmon Ancien (zenki) 前期– 5000 à – 3500 environ
Jōmon Moyen (chuki) 中期– 3500 à – 2500 environ
Jōmon Récent ou Tardif (koki) 後期– 2500 à – 1300 environ
Jōmon Final (banki) 晩期– 1 300 à – 300 environ

Jomon est précédée par le paléolithique et suivie par la période Yayoi, le Japon y est alors peuplé par des chasseurs-cueilleurs de type mésolithique (organisés en villages semi-nomades). On la surnomme civilisation des maraîchers.

À lire aussi sur dondon.media : ⌛ Chronologie du Japon : époques et ères japonaises

En effet, les habitants de l’ère Jomon pratiquent la pêche, la chasse, et de l’agriculture. Cependant la monnaie n’existe pas encore (elle arrivera avec des pièces de cuivre bien plus tard), mais des objets artisanaux commencent à être fabriqués.

La zone est aussi connue comme une des premières au monde à connaître et pratiquer la poterie que l’on appelle poterie Jomon.

Les premières découvertes archéologiques ont mis au jour des poteries à décor (文) par impression de cordes (縄). Ce type de décor cordé a servi à identifier toute l’époque jomon sur le territoire de l’actuel Japon.

Au début de la période, la population a été estimée par les archéologues entre 20k et 22k habitants. Elle aurait atteint entre 125k et 250k personnes à la fin de la période, sa densité était à l’époque plus élevée sur la côte est de l’archipel.

Côté religion, le bouddhisme comme le shintoïsme ne sont pas encore répandus au Japon (même s’il on peut y voir déjà les débuts d’un proto shintoïsme).

On retrouve des pratiques chamaniques qui permettent aux locaux de communiquer avec le monde spirituel et attirer la bénédiction des esprits.

Si vous êtes curieux pour en savoir plus sur cette période, arrivé au Japon en 1877, Edward Sylvester Morse reste le pionnier de l’étude de l’époque Jomon.

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇