👨‍💻 Les faibles rémunérations dans l’informatique au Japon freinent la transformation numérique du pays

Les entreprises tardent à abandonner le système de rémunération à l’ancienneté et se baser sur les compétences en particulier dans l’IT.

faibles rémunérations dans l'informatique au Japon freinent la transformation numérique du pays

Il est connu que les entreprises japonaises sont confrontées à une grave pénurie de professionnels de la technologie qualifiés…

Principal facteur : la rigidité du système d’ancienneté à la japonaise les empêche d’offrir le type de rémunération et d’avantages attirant les jeunes ingénieurs en informatique (entre autres experts japonais et internationaux)…

👨‍💻 L’informatique, eldorado de l’emploi au Japon ?

Les données d’une des plus importante agence de recrutement japonaise montrent que le ratio emplois/demandeurs d’emploi pour les professionnels de l’informatique a atteint 10 à la fin de l’année dernière !

Le ratio mensuel emplois/demandeurs d’emploi parmi les professionnels de l’informatique a oscillé entre 3 et 5 en 2019 avant de dépasser 10 pour la première fois en décembre 2021, selon le site de recrutement de Doda géré par la grande agence Persol Career. Le ratio est resté élevé, à 9,5 en mars (contre 2,8 pour les emplois de marketing et 0,4 pour les postes de vente).

Contrairement aux pays occidentaux où les entreprises dépensent beaucoup pour attirer les talents, de nombreuses entreprises japonaises fixent encore les salaires en fonction de l’ancienneté des employés.

À lire aussi sur dondon.media : Étudier au Japon

Bien que l’emploi basé sur les compétences augmente dans certaines industries au Japon, la pratique traditionnelle des employés « à vie » qui passent par différents postes dans une même entreprise au cours de leur carrière reste courante.

Et ceci induit un manque de sang neuf et de startups dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies. Ceci freine les plans du gouvernement de transformation numérique de la société japonais.

Et malgré la demande croissante de leurs services, la rémunération des professionnels de l’informatique est en baisse au Japon. Leur revenu annuel moyen s’est établi à 4,38 millions de yens (soit environ 30 000 euros) en 2021, une baisse de 4 % par rapport à 2019 !

Les responsables gouvernementaux semblent conscients de l’ampleur du problème… Selon une étude du ministère des communications du pays, 53 % des entreprises considèrent cette pénurie de ressources humaines comme un facteur entravant la numérisation du Japon.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇