💺 Comment bien arriver au Japon pendant la COVID-19 (tests, transport, immigration, logement…)

Notre guide complet pour bien préparer son voyage au Japon pendant la pandémie de coronavirus : tests, transport, immigration et logement pendant la quarantaine !

Avant toutes choses vous êtes tenu de passer un test COVID-19 dans les 72 heures précédentes à votre départ et de vous procurer un certificat de résultat négatif lors de votre entrée au Japon.

Vous devez imprimer ce formulaire sur le site web du ministère des affaires étrangères qui doit être signé par le professionnel de la santé fournissant le résultat du test. Le test peut se faire selon l’une des trois méthodes suivantes : PCR, LAMP ou CLEIA (test antigène).

L’obtention du résultat du test peut prendre 1 à 2 jours dans certains laboratoires. Vous devriez donc vous faire tester dès l’ouverture de la fenêtre de 72 heures pour ne pas avoir à vous précipiter pour obtenir le certificat.

C’est bon, vous avez enfin votre billet et tous vos documents de voyage prêts ! Il ne reste plus qu’à monter dans l’avion et respecter la nouvelle procédure d’entrée pour profiter de l’archipel !

Procédures d’arrivée et immigration

Si jamais vous n’êtes pas sur concernant la préparation de votre voyage, nous avons décrits dans cet article l’ensemble des documents à préparer avant votre départ au Japon. N’hésitez pas à le consulter pour rassembler tous les documents nécessaire à votre embarquement !

Une fois dans l’avion, avant votre arrivée, vous devrez remplir un questionnaire de santé détaillé, indiquer le lieu de quarantaine et le moyen de transport que vous comptez utiliser, et donner votre accord pour un test PCR COVID-19.

Une fois débarqué vous devrez vous rendre dans une zone d’attente où vous serez assis afin d’attendre votre tour pour un entretien individuel au cours duquel du personnel médical vous interrogera sur vos déplacements récents, vos éventuels symptômes et vérifiera votre questionnaire de santé.

Dans un second temps vous devrez remplir un flacon avec votre salive pour procéder à un test de dépistage du COVID-19 gratuit. Si vous ne pouvez pas produire de salive, vous recevrez un prélèvement nasal à la place.

Le résultat devrait être disponible entre 30 minutes et 2 heures après le test. Après confirmation d’un résultat négatif, vous serez autorisé à vous rendre en groupe à l’immigration pour suivre la procédure d’arrivée standard jusqu’à la sortie de l’aéroport.

L’arrivée au Japon était habituellement bien plus rapide mais depuis la pandémie de coronavirus prévoyez 3 à 5 heures d’attente avant de mettre le pied sur le sol japonais !

Hébergement de quarantaine

Toutes les personnes qui arrivent au Japon sont tenues de se mettre en quarantaine pendant une période de 14 jours. Vous pouvez le faire chez vous, à l’hôtel, chez des amis ou des parents, dans un logement d’entreprise ou bien encore dans un appartement loué l’occasion.

Il n’y a techniquement aucune restriction à l’auto-isolement dans un hôtel, mais, dans la pratique, de nombreux hôtels peuvent ne pas autoriser les clients à s’auto-isoler après leur retour de l’étranger. Bien que cela puisse limiter vos options, dans l’intérêt de la protection du personnel de l’hôtel, des autres clients et des affaires de l’hôtel, il est éthique de révéler que vous vous isolerez après votre retour de l’étranger.

Si vous prévoyez de vous isoler dans un hôtel ou une guest house, vous devez avoir des copies imprimées du nom et de l’adresse de votre lieu d’hébergement ainsi qu’une confirmation de réservation.

Notez que vous n’avez pas à organiser votre hébergement (ni votre transport) avant d’arriver cependant on ne sait jamais si les fonctionnaires de l’immigration souhaiteraient vous mettre sur un vol de retour en cas de doute sur votre état de santé… il vaut mieux être prêt à se justifier !

Transport vers votre lieu de quarantaine

Le gros problème quand on arrive au Japon pendant la pandémie de coronavirus est que l’on ne peut pas utiliser les transports publics pour se rendre au lieu de quarantaine.

Exit les trains, les bus, les taxis standards et les vols intérieurs en correspondance. Si vous vivez à Totori mais que vous arrivez à l’aéroport international du Kansai, vous devrez vous rendre en voiture jusqu’à Totori ou de vous mettre en quarantaine dans un endroit plus proche de l’aéroport.

Pour aller à votre lieu de quarantaine vous pouvez utiliser un véhicule privé ou personnel, une voiture de location ou encore un « corona taxi » (généralement un véhicule dont le conducteur est isolé des passagers par des barrières en plastique).

Les prix habituels des taxis corona sont un peu plus importants que les taxis standards, comptez 12 000 yens (environ 100 euros) de Haneda au centre de Tokyo.

Il est bien entendu possible d’organiser votre transport à votre arrivée, mais il n’y a aucun mal à connaître toutes ces options avant de partir n’est ce pas ?

Attention à ne pas tentez d’enfreindre les procédures d’arrivée, des fonctionnaires japonais suivent les passagers des halls d’arrivée des avions pour s’assurer qu’aucun étrangers ne monte dans les trains ou dans les bus.

Bon séjour au Japon !

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇