🗺️ Tous les visa pour aller au Japon

Si vous souhaitez aller au Japon, il est nécessaire d’obtenir un visa qui soit approprié aux activités que vous envisagez au Japon.

liste visa pour aller au Japon

Il existe environ 30 visa différents pour aller Japon et les exigences ainsi que les activités autorisées sont différentes pour chacun d’eux.

Avant d’aller sur l’archipel il est donc nécessaire de déterminer le type de visa qui vous permettra de faire ce que vous souhaitez faire au Japon, et pour lequel vous pouvez satisfaire ses exigences.

Une personne ne peut obtenir qu’un seul type de visa à la fois, donc si vous êtes éligible pour plus d’un (visa d’artiste et visa de conjoint par exemple), vous devrez choisir un type de visa.

🗺️ Visa court séjour (moins de 90 jours) pour le Japon

Faire un séjour temporaire dépend du pays de votre nationalité et de votre lieu actuel de résidence.

À lire aussi sur dondon.media : 🎌 Voyage au Japon : 5 villes japonaises sous estimées

Par exemple si vous êtes de France avec un passeport français vous serez exempté de visa dans le cas d’un séjour temporaire de moins de 90 jours.

🗺️ Séjour spécial « vacances-travail » pour le Japon

Le visa vacances-travail ne concerne que certaines nationalités. Il permet de séjourner au Japon pendant un an dans un but touristique et la possibilité de travailler.

Plusieurs conditions sont imposées pour ce visa :

  • Avoir entre 18 et 30 ans
  • Ne pas être accompagné d’enfant
  • Respecter les termes de l’accord bilatéral
  • Présenter un certificat médical attestant d’une bonne santé
  • Aussi ne pas avoir obtenu ce visa précédemment

🗺️ Visas long séjour (plus de 90 jours) pour le Japon

Au delà de trois mois, l’obtention d’un visa spécifique est nécessaire et dans un premier temps il vous faudra tout d’abord obtenir un Certificat d’éligibilité, ou COE et choisir votre visa en fonction de votre contexte :

  • Visa de travail : vous permettent de travailler
  • Visa sans travail : ne vous permettent pas de travailler
  • Visa familial : accordés en fonction de la situation familiale

Dans la grande majorité des cas, il est nécessaire d’avoir une organisation d’accueil (société, entité ou autre organisation) ou une personne invitante (communément appelée « sponsor ») pour pouvoir obtenir un visa long-terme.

Le visa travail « simple » pour le Japon

Pour ce visa, il vous faut d’abord avoir signé un contrat de travail avec une entreprise résidant sur le territoire japonais.

Il existe des visas pour travailler dans des entreprises en fonction de différentes activités et d’autres sont disponibles pour des professions particulières :

Type de visaActivités autoriséesExigences
Ingénieur / Spécialiste en sciences humaines / Services internationauxIngénieur : Travailler dans les domaines des sciences physiques, de l’ingénierie ou d’autres sciences naturelles

Spécialiste en sciences humaines : Travailler dans les domaines juridique, économique, social ou dans les sciences humaines

Services internationaux : Travailler dans les domaines de la traduction, de l’interprétation, de l’enseignement des langues, des relations publiques, du commerce international, du stylisme, de la décoration intérieure, du développement de produits
Ingénieur : diplôme universitaire dans le domaine correspondant ou 10 ans d’expérience professionnelle

Spécialiste en sciences humaines : Diplôme universitaire ou 10 ans d’expérience professionnelle dans le domaine correspondant

Services internationaux : 3 ans d’expérience professionnelle dans le domaine, sauf pour l’interprétation / traduction ou l’enseignement des langues qui ne nécessitent qu’un diplôme universitaire
Personnes mutéesLes expatriés d’entreprises étrangères ou les filiales d’entreprises japonaises situées à l’étrangerDoit avoir travaillé plus d’un an dans ledit bureau à l’étranger
Travail qualifiéCuisine, architecture ou génie civil caractéristiques de pays étrangers, traitement des pierres précieuses, des métaux ou de la fourrure, dressage d’animaux, pilotage d’avions, enseignement des sports, sommeliers…3 à 10 ans d’expérience professionnelle (nombre d’années en fonction du type de travail) dans les domaines correspondants (y compris la période de formation)
Chef d’entrepriseCréation ou investissement dans une entreprise au Japon, ou gestion d’une entreprise pour le compte d’autres investisseursEspace de bureau physique et dédié au Japon et investissement de 5 millions de yens dans l’entreprise pour une nouvelle application. 10 millions de yens de chiffre d’affaires et 5 millions de yens de dépenses pour un renouvellement
Professionnel hautement qualifiéDestiné à attirer des travailleurs susceptibles de contribuer à l’économie japonaise, possibilité de s’engager dans des activités multiples qui couvrent différentes catégories de visaPour les derniers détails, veuillez vous reporter au site web de l’Immigration japonaise

Les visa de travail spécifiques par métiers au Japon

  • Professeurs : recherche ou enseignement au sein d’une université / enseignement dans les écoles primaires, collèges, lycées.
  • Chercheurs : contrat publique ou privée.
  • Artistes : peintres, sculpteurs, photographes, écrivains, artisans d’art et performeurs de musique, théâtre, ou encore… sport.
  • Activités religieuses : dédié aux missionnaires envoyés par des organisations religieuses.
  • Diplomates en mission
  • Journalistes : il faut être sous contrat avec des agences de presse japonaises ou pour les indépendants.
  • Services juridiques et de comptabilité
  • Services médicaux

Le visa de stage au Japon

Ce visa concerne les personnes qui doivent effectuer un stage dans le cadre de leurs études. Attention il est indispensable si le stage est rémunéré et dure moins de trois mois.

Le visa d’étude au Japon

Il s’adresse aux personnes qui viennent étudier au sein d’un établissement japonais pour plus de trois mois.

Le visa pour rapprochement familial au Japon

Il concerne les personnes mariées dont le conjoint va résider au Japon sur la durée et leurs enfants.

Le visa d’époux et descendants de japonais

Ce visa est proposé aux personnes mariées à une personne japonaise et qui souhaitent vivre au Japon ainsi qu’aux personnes dont le parent est japonais et qui ne possèdent pas la nationalité japonaise.

Le visa pour les boursiers du gouvernement japonais

Ce visa ne concerne que ceux qui bénéficient d’une bourse allouée par un des ministères japonais dans le cadre des études ou de la recherche (ministère de l’Éducation, de la Culture, du Sport).

Le visa pour activités culturelles au Japon

Ce visa s’adresse aux personnes souhaitant résider au Japon dans le but d’acquérir un savoir-faire japonais (arts martiaux japonais, artisanat japonais…).

Le visa JSPS pour le Japon

Ce visa particulier est réservé aux personnes soutenues par la JSPS (Japan Society for the Promotion of Science).

Le visa spécial Rotary Club pour le Japon

Ce visa est dédié aux membres du Rotary Club et qui partent au Japon dans le cadre d’un échange scolaire.

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Japon

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇