💀 Un charnier de plus de 1 500 personnes retrouvé dans le quartier Umeda à Osaka

Avant que ce quartier ne soit connue sous le nom d’Umekita / Umeda, il était en effet connu sous le nom de la tombe d’Umeda.

Troisième ville du Japon en termes de population, Osaka est en constante évolution… Et cette cité ancienne Osaka n’est pas assez considérée comme ville au riche passé dans la région du Kansai… Kyoto toujours la première ville qui vient à l’esprit !

Cependant Osaka n’est pas en reste en matière d’importance historique. Osaka a toujours été reliée aux routes commerciales du Japon. Son château était au centre de ce commerce de l’archipel et ce dès l’époque féodale.

À lire aussi sur dondon.media : 👻 Vivez la pire histoire d’horreur dans une voiture au Japon

Le quartier autour de la gare principale d’Osaka s’appelle Umeda, et la sous-section où un projet de réaménagement se déroule s’appelle Umekita (combinant les mots « Umeda » et kita signifiant « nord »).

Dans le passé ce lieu était appelé « Umeda Haka », ou « le tombeau Umeda » et était l’un des sept principaux cimetières d’Osaka.

On y a naturellement découvert les ossements (incinérés et non incinérés) de plus de 1 500 personnes sur le site de travaux en cours dans le quartier… Cercueils en bois fermés, personnes dans des tonneaux, cercueils en faïence appelés kameganbo et un charnier avec les corps de défunts uniquement recouverts de terre :

le site archéologique d’umekita

Les chercheurs pensent que l’enterrement a pu avoir lieu à la suite d’une épidémie qui a fait de nombreuses victimes en peu de temps.

Plusieurs des corps avaient été enterrés avec des rokusenmon (six pièces de monnaie utilisées pour payer le passage à travers la rivière Sanzu (三途の川) ou des juzudama (chapelet de perles de prière), des pipes ou encore des poupées en argile.

la rivière Sanzu (三途の川)

Cette nouvelle découverte est cependant la plus importante jamais faite à Osaka apportant de nouvelles informations sur les coutumes funéraires des Japonais de la période Edo au début de Meiji (1868-1912), lorsque ce cimetière était encore en activité.

🔎 Source : Mainichi Shimbun

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇