🏎️ L’influent tuning automobile au Japon (JDM)

Le Japon a plongé dans le tuning et se l’est approprié pour désormais devenir un leader international dans le domaine.

influent tuning au Japon (JDM)

Le pays du soleil levant abrite certains des plus grands constructeurs et préparateurs automobiles, il est tout naturel que le Japon soit donc ancré dans la scène mondiale du tuning auto.

Avec une longue et riche histoire dans le domaine de la course automobile et une grande industrie de la voiture, les débuts du tuning au Japon ont été principalement dominés par la modification de voitures dans le cadre de sports mécaniques et en parallèle de la culture bosozoku.

Plutôt punk à ses débuts la scène du tuning japonaise évolua ensuite vers ce que l’on connaît aujourd’hui.

À lire aussi sur dondon.media : 🎌 Les meilleures voitures japonaises de chaque marque [PHOTO]

Pour les néophytes, le tuning automobile est un terme utilisé pour décrire la modification d’un véhicule pour en améliorer les performances, l’apparence et l’aérodynamisme et en matière de tuning le Japon a ses spécificités regroupé sous le terme JDM pour « Japanese Domestic Market » (marché interne japonais).

Ce style de tuning regroupe l’ensemble des véhicules et des pièces préparés par et pour le marché du Japon. Qu’il s’agisse de travaux réalisés par des poids lourds tels qu’Akira Nakai de RAUH-Welt Begriff (RWB), du stance working, du Japan Look, de la scène itasha, la scène automobile japonaise englobe presque tous les genres et sous-cultures automobiles !

drift japon event

En dehors du Japon, le JDM constitue donc les modifications apportées à une voiture de marque japonaise pour se conformer au style japonais. Comme dans le tuning classique, les modifications les plus courantes sont les améliorations du moteur, les kits de carrosserie, les modifications de la suspension et des roues.

En raison de la réglementation japonaise sur la sécurité routière, toutes les voitures japonaises ont une vitesse maximale de 180 km/h et une puissance maximale de 280 ch, même si elles seraient techniquement en mesure de les dépasser.

Dans tous les cas, ce qui impressionne dans le tuning japonais, c’est le soin apporté à l’apparence et aux performances de chacune des voitures. Ce souci du détail est digne du travail de véritable shokunin (artisan en tout genre, dévoué et d’avant garde).

tuning japon

Sans plus attendre, découvrez dans la suite de cet article les racines du tuning des voitures japonaises.

🏎️ D’où vient le tuning au Japon

L’une des premières mention de tuning auto au Japon remonte à fin des années 60 avec les débuts du All Japan Touring Car Championship (全日本ツーリングカー選手権).

La scène a d’abord été dominée par les premières itérations de la Nissan Skyline et de la Mazda Savanna RX-3 pour devenir respectivement la Skyline GTR et la RX-7.

Mais ce n’est que dans les années 80 que la culture du tuning a vraiment pris son essor au Japon. La Nissan Fairlady Z et la Toyota MR-2 sortent au milieu de l’ère de la bulle financière japonaise où l’argent coulait à flot tout comme la popularité des courses illégales !

Nissan Fairlady Z

Dans le même temps le réseau tentaculaire d’autoroutes de Tokyo aida grandement au développement des voitures les plus folles avec des records de vitesse à plus de 300 km/h !

Plutôt punk et dérivée de la culture bosozoku, la scène du tuning évolua ensuite vers ce que l’on connaît aujourd’hui le JDM… Cet âge d’or du tuning japonais, que l’on peut apprécier dans le jeu Need for Speed Underground ou encore le film Fast and Furious: Tokyo Drift, s’étend des années 80 au début des années 2000.

Désormais les voitures de sport japonaises sont pour la majorité relativement abordables et extrêmement personnalisables : la Supra, la S2000 ou encore la Silvia.

Jusqu’à nos jours la communauté tuning du Japon se réunit pour découvrir les dernières nouveautés lors des événements automobiles annuels incroyablement populaires comme le Tokyo Auto Salon (東京オートサロン) qui possède ses parties dédiées au tuning !

tokyo tuning

En dehors de ces grands événements, il existe également des événements de niche qui s’adressent généralement à une certaine sous-culture du tuning automobile, comme les fans de touge racing, ou des rencontres de fans de X ou Y marques de voitures.

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Hi Mitsu

Auteur #JaponUnderground chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇