🏎️ Le Japon et les voitures : Mid Night Club

En activité de 1987 à 1999 au Japon, le Mid Night Club a été l’un des clubs de course de rue les plus notoires et les plus respectés du monde.

Japon voitures Mid Night Club

Ils roulaient sur l’autoroute Wangan (Shuto Expressway Bayshore Route / 湾岸線) entre Tokyo et Yokohama à des vitesses de course soutenues de plus de 300km/h :

autoroute Wangan Shuto Expressway Bayshore Route / 湾岸線 Tokyo et Yokohama

Les membres du « Mid Night Club » représentent la référence mondiale des courses de rue et de la culture automobile japonaise de la fin des années 80 et des années 90 – en pleine effervescence à l’époque – avant l’existence de la PlayStation et de son jeu culte éponyme.

Le Mid Nigh a été fondé en 1987 sur la base d’un code d’éthique très strict. il visait à empêcher les membres du club de mettre en danger un membre du public ou tout autre membre du club.

De manière assez classique, le Mid Night ne fonctionne que sur la base du prénom et ne permet pas aux membres du club de discuter de leurs professions respectives afin de maintenir un niveau basique d’anonymat. Seuls les conducteurs possédant des véhicules ayant le sticker argenté portant la mention « Mid Night » appartenaient au club à l’époque.

Les conditions d’entrée au Mid Night Club étaient très strictes : règle 1 du Mid Night : on ne parle pas du Mid Night. Bien entendu avoir une voiture capable de rouler à plus de 250 km/h était un autre prérequis indispensable !

À lire aussi sur dondon.media : Japon underground

Les voitures les plus courantes du club étaient des italiennes comme la Lamborghini Countach, la 911 ou la Ferrari Testarossa, et des japonaises comme la Nissan 300ZX, les Nissan GTR, la Toyota Supra et la Mazda RX7.

Une fois accepté dans le club, vous étiez un membre « apprenti » pendant la première année, et vous deviez assister à chaque rencontre pour conserver votre statut de membre et devenir un pilote Mid Night à part entière.

Seuls 10% des apprentis devenaient des membres à part entière, un taux de rejet assez élevé dans ce milieu ! La sélection de nouveaux membres nécessitant l’approbation unanime de tous pour sa validation.

À lire aussi sur dondon.media : 🎌 Les meilleures voitures japonaises de chaque marque [PHOTO]

Pour organiser une rencontre, le responsable du Mid Night convenait lors de la rencontre précédente que les membres devaient rechercher un type spécifique d’annonce dans le journal local contenant des messages secrets permettant aux membres de savoir où et quand aurait lieu la rencontre.

Malheureusement, le Mid Night Club a connu une fin prématurée en 1999. Lorsque des bosozoku ont décidé de participer à une course. Quelques membres du Mid Night décidèrent de les poursuivre et une course commença.

Incontrôlables, les participants menèrent les voitures et motos dans une zone à fort trafic, où un accident tua 2 personnes et hospitalisa 8 automobilistes dont 6 innocents.

En raison de la décision du club de ne pas mettre en danger les automobilistes, et de cet incident incroyablement médiatisé, le club a été dissous immédiatement.

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Neo Jo

Auteur #Underground chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇