🏍️ Liste des constructeurs de motos japonaises

Découvrez les fabricants japonais de motos les plus réputés : Honda, Kawasaki, Suzuki et Yamaha mais aussi les autres !

Liste des constructeurs de motos japonaises

🏍️ Tous les constructeurs de moto japonaises

Abe-Star

Abe-Star était une marque et moto japonaise construite entre 1951 et 1958. Le modèle haut de gamme était équipé d’un moteur à quatre temps de 148 cm3 avec son propre moteur à soupapes.

Aikoku

Les Aikoku étaient des motos fabriquées par Tetsui Makita au Japon au milieu des années 1930, équipées de moteurs de 50 cm3 à soupapes latérales de JAC et HMS, et de boîtes de vitesses Meguro.

Bridgestone

Après la seconde guerre mondiale, la société Bridgestone (株式会社ブリヂストン) a commencé à fabriquer des cycles à moteur, la Bridgestone Cycle Company ayant été créée en 1949. À partir de 1952, les premières bicyclettes à moteur complet ont été produites, avec un moteur de 26 cm3.

En 1958, les premières motos Bridgestone de 50 cm3 ont été fabriquées, mais les principaux revenus de la société provenaient déjà de la fourniture de pneus à ses concurrents fabricants de motos tels que Honda, Suzuki et Yamaha et il a été décidé de cesser la fabrication de motos.

Cabton

Cabton est une ancienne marque de motos japonaises basée à l’origine à Osaka, dans la région du Kansai, puis à Inuyama, dans la préfecture d’Aichi, qui a produit des motos de 1933 à 1960.

Fuji Heavy Industries

Son Fuji Rabbit est un scooter produit au Japon de 1946 à 1968.

Hodaka

Hodaka était une entreprise conjointe japonaise et américaine qui a fabriqué des motos de 1964 à 1978. Près de 150 000 motos ont été produites au cours de cette période. Avant 1964, Hodaka fabriquait des moteurs pour la marque de motos Yamaguchi.

Honda

Soichiro Honda fonde en 1948 Honda Motor Co. Ses premières motos ne tardent à sortir de l’usine dont la première Honda Dream (Type D) qui pose les bases de la popularité du fabricant. En 1950, une moto sur deux commercialisée au Japon est produite par Honda.

La réputation du géant nippon grandit au fur et à mesure que de nouveaux modèles révolutionnaires voient le jour, notamment la CB 750 Four dotée d’un moteur 4 cylindres transversal (1969) et la 500 CX Turbo (1982).

En parallèle, la marque s’illustre jusqu’à aujourd’hui en MotoGP et remporte le championnat du monde des constructeurs à plusieurs reprises.

Kawasaki

Les motos Kawasaki sont fabriquées par la division Motorcycle & Engine de Kawasaki Heavy Industries.

Sa production de motos a débuté il y a plus de cinquante ans. Le premier moteur a été conçu en utilisant le savoir-faire de l’entreprise acquis avec la conception et la réalisation de moteurs d’avions.

Marusho

La société Marusho Motor Co., Ltd. (丸正自動車製造株式会社) était une société fabriquant des motos de 1948 à 1967 dont le modèle emblématique est le Lilac.

Meguro motorcycles

Kawasaki a d’abord fabriqué des motocyclettes sous le nom de Meguro, après avoir racheté un fabricant de motocyclettes en difficulté, Meguro Manufacturing, avec lequel il avait été associé. Finalement devenu Kawasaki Motor Sales. Certaines des premières motos arborèrent un emblème avec « Kawasaki Aircraft » sur le réservoir de carburant.

Mitsubishi Silver Pigeon

Le Mitsubishi Silver Pigeon est une série de scooters fabriqués au Japon par Mitsubishi entre 1946 et 1963. Le premier était le C-10, basé sur un scooter importé des États-Unis par Koujiro Maruyama.

Mugen Motorsports

Mugen est récemment devenu une force dominante des motos à moteur électrique pour la compétition.

Mugen Motorsports (無限), légalement connu sous le nom de M-TEC Company, Ltd, est une société japonaise créée en 1973 par Hirotoshi Honda, le fils du fondateur de Honda Motor Company, Soichiro Honda, et Masao Kimura.

NS Motorcycle

Créateur des Aeros de Narazo Shamazu, cette marque avait construit des motos sous le nom de NS avant la Première Guerre mondiale.

L’Aero a été fabriqué entre 1925 et 1927, et était équipé de moteurs monocylindres de 250cc et 633cc.

Rikuo Motorcycle

Rikuo Internal Combustion Company (陸王内燃機関株式会社) était l’une des premières entreprises de fabrication de motos au Japon.

Au début des années 1930, Rikuo a opéré sous la licence et le nom de Harley-Davidson, en utilisant leur outillage, puis sous le nom de Rikuo jusqu’en 1958.

Suzuki

Suzuki a commencé à fabriquer des motos en 1952, les premiers modèles étant des mobylettes.

Malgré ce premier pas dans le monde de la moto, ce n’est qu’à l’orée des années 60 que Suzuki exploitera ce qui fera sa renommée avec notamment la naissance du Power Free, vélo équipé d’un monocylindre deux temps.

Aujourd’hui, Suzuki est, avec Honda et Yamaha, l’un des trois plus grands constructeurs mondiaux. Comme ses concurrents, son nouveau challenge est maintenant de trouver une alternative à la motorisation thermique.

Yamaha

Pour connaître l’histoire de Yamaha, il faut remonter en 1887 à la naissance de Yamaha Music…

La connaissance approfondie qu’a acquis Yamaha de la technologie de moteur à 2-temps a conduit à une diversification de l’entreprise en 1960 sur le marché des moteurs et 1970 a vu le lancement de la 650 cm3 XS-1, la première moto 4-temps de Yamaha !

Désormais la marque aux trois diapasons s’impose comme l’un des leaders de l’industrie moto en talonnant notamment sa compatriote Honda. La société japonaise produit des scooters et des motos de tous types

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇