🦽 Handicap au Japon (statistiques, voyage, assistance…)

Même si les discriminations sociales existent, le Japon est certainement l’un des pays qui a prit le plus conscience de la nécessité d’adapter l’espace aux personnes handicapés !

Handicap au Japon statistiques, voyage, assistance

Au Japon, les proportions de personnes handicapées sont les suivantes (population nationale de 126 millions de personnes à l’époque du comptage) :

  • Population handicapée : 7 510 000 personnes (5.9% de la population nationale)
  • Handicap physique : 2 933 000 personnes
  • Perte partielle ou totale de l’usage d’un membre : 1 657 000 personnes
  • Handicap lié à un organe : 621 000 personnes
  • Handicap visuel : 305 000 personnes
  • Handicap multiple : 179 000 personnes

Tourisme et handicap au Japon

Transport et visites

Si c’est une évidence sur place pour les personnes malvoyantes qui trouveront des trottoirs équipés de bandes jaunes, des feux rouges bruyants, des lieux acceptant les chiens d’assistance et la présence du braille presque partout, il n’en est pas toujours de même pour les personnes en fauteuil roulant !

Cependant dans les transports en commun, des espaces adaptés sont généralement réservés, les personnes souffrant de handicaps peuvent occuper les places dites yusen-zazeki, à proximité des sorties. Dans le cas où les trains n’auraient pas d’accès en dénivelé, le personnel de gare peut installer une pente en quelques instants comme sur la photo d’introduction de l’article !

Heureusement il est tout à fait possible de trouver des endroits accessibles avec un peu de préparation !

Mise à part les temples, au Japon, les gares, les bus et la plupart des lieux de fort passage peuvent accueillir les personnes à mobilité réduite.

De plus à Tokyo et dans la majorité des grandes villes, vous n’aurez aucun problème pour visiter n’importe quel musée. En revanche, lorsque vous allez vous éloigner des gros points touristiques connus et reconnus cela va se compliquer.

Attention donc aux architectures classées qui ne permettent souvent pas l’accès à cause de nombreuses marches, souvent raides et escarpées. Exception faite du château d’Okayama, par exemple, qui possède un ascenseur.

Logement

Malheureusement, il est difficile de loger dans une chambre traditionnelle japonaise, la configuration de cette dernière n’étant pas du tout adaptée aux personnes à mobilité réduite.

Cependant, on trouve de très bons hôtels occidentaux au Japon avec des chambres aménagées et des ascenseurs.

Attention à bien demander une chambre aménagée car les espaces sont petits au Japon !

Restaurants

La majorité des restaurants sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et ceux situés dans les centres commerciaux sont équipés d’ascenseurs.

Évitez les restaurants situés en sous-sol qui ne sont pas équipés !

Le site web Accessible Japan propose des informations très complètes sur les voyages pour les personnes handicapés et en particulier en cas de mobilité réduite.

Vocabulaire

FrançaisJaponaisRomanji
Handicap障害shōgai
Handicap physique身体障害shintai shōgai
Déficience auditive聴覚障害chōkaku shōgai
Déficience visuelle視力障害shiryoku shōgai
Difficultés d’apprentissage知的障害chiteki shōgai
Autisme自閉症jiheishō
Maladie de longue durée難病nanbyō
Sclérose en plaques多発性硬化症tahatsusei kōkashō
Diabète糖尿病tōnyōbyō
Asthmeぜんそくzensoku
Epilepsieてんかんtenkan
Saisie (épileptique)(てんかん)発作(tenkan) hossa
Fauteuil roulant車いすkuruma-isu
Cannetsu-e
Attendant介助者 /
ヘルパー
kaijosha /
herupā
Accessibleバリアフリーbaria furii
Toilettes accessibles誰でもトイレ /
多目的トイレ
dare-demo toire /
tamokuteki toire
Ascenseurエレベーターerebētā
Rampesスロープsurōpu
Chaise de doucheシャワーチェア /
シャワー椅子
shawā che-a /
shawā isu
Espace pour fauteuils roulants車いすスペースkuruma-isu supēsu
Chien d’assistance補助犬hojoken
Médecinekusuri

Discrimination et inclusion

La discrimination persiste à l’égard des personnes handicapées. Une question qu’on peut se poser lorsqu’on voyage au Japon : où sont-elles ? Pourtant les aménagements sont visibles mais la plupart des gens ne rencontrent quasiment jamais les personnes qui les utilisent en se baladant au Japon !

De nombreux reproches sont faits au système éducatif et au monde du travail en termes d’inclusion des personnes handicapées. Le Japon se bat contre la perception du handicap par les personnes non handicapées dans tous les aspects de la société et des interactions humaines.

Jusqu’à ce que l’acceptation par les personnes non handicapées soit plus largement répandue, les lois fondamentales et les plans d’actions pour le handicap demeureront au mieux partiellement efficaces :

Donc en dehors des personnes ayant des membres de leur famille ou des amis handicapés, la plupart des personnes au Japon semblent vivre leur vie entière sans jamais interagir avec des personnes handicapés…

Le bien-être des handicapés est encore bien trop souvent ignoré : on incite des personnes handicapées à travailler pour s’insérer mais dans la majorité des cas, à temps partiel, pour de faibles rémunérations.

Assistance publique

Les mesures d’assistance aux handicapés physiques sont prises par les gouvernements locaux, et notamment par les bureaux d’aide sociale et les centres de consultation pour la rééducation des handicapés physiques appelés -(身体障害者更生相談所).

Dans chacun de ces bureaux et de ces centres, des spécialistes, possédant les connaissances et techniques requises, donnent des conseils aux handicapés. Ils sont assistés dans leur travail par des bénévoles délégués à l’assistance sociale (民生委員) et par des conseillers pour handicapés physiques désignés par les municipalités.

Les personnes considérées comme des handicapés physiques ont droit à divers services d’assistance publique : conseils et consultations, rééducation spécifique et services médicaux, remplacement ou remise en état de l’équipement auxiliaire et de l’appareillage, et séjours dans différents types d’établissements de rééducation. Pour ceux qui sont gravement handicapés, ces services peuvent inclure le don ou le prêt de baignoires, pots de chambre, lits spécialement adaptés, machines à traitement de texte, ainsi que la présence d’aides ménagères ou de personnel médical pour des examens à domicile.

Des allocations pour les personnes à handicaps particuliers (tokubetsu shogaisha teate) sont également accordées et des pensions spéciales peuvent être versées via un système de soutien et d’aide mutuelle pour les handicapés physiques ou mentaux.

De plus la loi de 2006 pour l’autonomie des personnes handicapées fournit une aide aux déficients mentaux dans leur recherche d’emploi. Cependant les individus souffrant de handicap léger ne sont pas pris en compte par ce dispositif…

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇