🛐 Les sectes au Japon

La plupart des sectes actives au Japon ont vu le jour au XXe siècle et sont influencées par les cultes traditionnelles : bouddhisme, shinto.

sectes Japon

Afin de permettre de prévenir et de soutenir d’éventuelles victimes et si vous avez des doutes sur des cas de recrutement dans une secte. N’hésitez pas à contacter La Miviludes ou des associations approuvées (comme l’UNADFI) dans le pays dans lequel vous vous trouvez.

Avant toutes choses sachez que l’État au Japon n’a pas le droit de se mêler des affaires des institutions religieuses. Les japonais étant assez ouverts sur les questions religieuses, un célèbre adage dit que les Japonais naissent shintoïstes et qu’ils meurent bouddhistes… C’est un environnement propice aux sectes, qui peuvent y recruter et gagner de l’argent facilement.

En effet, bon nombre de ces institutions religieuses prospèrent sur l’archipel et leurs leaders sont à la tête d’énormes empires populaires et financiers.

Si chez nous le mot secte désigne « un groupement religieux, clos sur lui-même et créé en opposition à des idées et à des pratiques religieuses dominantes. » Les spécialistes japonais classent les « sectes »- au milieu d’autres organisations religieuses fondées depuis le milieu du 19e siècle – dans une catégorie des « nouvelles religions ».

À lire aussi sur dondon.media : Japon underground

Les sectes japonaises sont appelées « nouvelles religions », en japonais shinshūkyō (新宗教) ou shinkō shūkyō (新興宗教).

Le terme désigne donc une grande diversité et un grand nombre d’organisations comparé à ce que nous appelons sectes en occident. Elles sont souvent prosélytes, ont des discours eschatologiques et mélangent différentes idéologies et religions.

Le nombre d’instituts religieux enregistrés dépassent les 180 000 dans tout le Japon ! 84 868 institutions shinto, 77 018 bouddhistes, 4 000 mouvements chrétiens et plus de 14 000 « nouvelles religions » n’appartenant à aucune des religions majeures.

Certaines sont très dangereuses En 1995, l’attentat au gaz sarin perpétré aurait pu sonner la fin de ces mouvements opaques, mais bientôt 3 décennies plus tard, rien ne semble avoir évolué, à par l’ingénierie derrière le recrutement de nouveaux membres…

De nos jours les sectes japonaises approchent de nombreuses personnes fragiles, se sentant seules et isolées : distribution de flyers, organisation de séminaire, publications sur internet… Si le présent ne convient pas, que l’avenir paraît sombre et que la vie semble dépourvue d’intérêt, c’est à ce moment qu’une secte peut facilement recruter !

Pour aller plus loin

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇