🏯 Les entreprises les plus anciennes du monde sont au Japon et l’explication va vous étonner

Numéro un en terme d’entreprises centenaires, le pays compte plus de 33 000 entreprises vieilles d’au moins un siècle. Comment tiennent-elles en haut du classement depuis aussi longtemps ?

La société japonaise vieillit rapidement et voit son nombre de centenaires exploser. Dans le même temps un nombre impressionnant d’entreprises soufflent chaque années leur 100ème bougie !

Même si vous connaissez les grandes entreprises historiques comme Fujitsu, Panasonic, Toshiba ou Sony, une grande majorité de ces entreprises anciennes sont des organisations familiales de tailles moyennes ou petites axées sur l’hospitalité et la nourriture et s’en tiennent depuis leurs créations à ces «compétences de base». Vous y avez d’ailleurs certainement acheté une glace ou un thé lorsque vous avez visité Kyoto.

Pour gagner cette course d’endurance les dirigeants de ces entreprises pratiquent souvent l’adoption de travailleurs masculins adultes dans leur lignée familiale (quand il ne s’agit pas du gendre du gérant) pour assurer une succession familiale ininterrompue de l’entreprise. Au Japon, 98% des personnes adoptés ont entre 25 et 30 ans. Même de grandes entreprises comme Suzuki Motor Corporation et Panasonic ont eu recours à cette pratique.

Une autre explication culturelle veut que fermer une entreprise ou la vendre au Japon est considéré comme un échec et une honte sur toute sa famille. Un sentiment qui remonte à des siècles de morale confucianiste. Le fort respect du père et de la lignée familiale ainsi que la pratique de l’amaeru (ou bénévolence en français) appliquée aux relations sociales a aussi un rôle important à jouer dans cette longue tradition entrepreneuriale.

Un ensemble de facteurs culturels anciens qui semblent encourager les familles et les dirigeants d’entreprises à maintenir l’activité coûte que coûte.

L’exemple Nintendo

A Kyoto la société de jeux vidéo Nintendo que l’on connait principalement pour ses succès vidéo-ludiques a été fondée en 1889. D’abord fabricant de cartes à jouer pour le jeu japonais hanafuda (花札). Ce premier jeu d’origine portugaise a lancé la marque et consistait à collecter des cartes avec diverses fleurs imprimées.

L'exemple Nintendo

Malgré les apparences Nintendo est un excellent exemple d’une entreprise qui s’en tient à sa «compétence de base». Même si la technologie ou le monde qui l’entoure change. Nintendo focalise son attention sur comment créer du plaisir ludique et ce depuis plus de 140 ans.

Si la plupart des entreprises à la longévité exceptionnelle sont issues du développement économique de l’ère Meiji à l’image de Nintendo. Il existe des cas qui vont bien au-delà. Ainsi plus de 3800 entreprises dépassent les deux siècles d’existence au Japon et le pays possède de nombreux records mondiaux.

L’héritage comme gouvernance

La philosophie de gouvernance de ces entreprises japonaises privilégie une gestion dans la durée. L’héritage est essentiel à la perpétuation des entreprises japonaises. Plutôt que de fusionner, de diversifier ou de faire faillite lors d’une difficulté passagère, il est important d’accompagner les changements de société.

Les entreprises anciennes du Japon, aidées par ce mode de transmission, offrent donc un modèle performant pour durer. Affronter les aléas sur une période très longue, dans un pays qui n’en manque pas, est bien entendu un atout.

Kongo Gumi, une entreprise de construction fondée en 578 spécialiste de la technique de l’emboîtage sans clous, a pu se développer dans la construction de temples pendant près de 1400 ans avant d’être liquidée en 2006 en raison de sa dette générée par la bulle spéculative des années 1980. Les dirigeants de l’entreprise avaient alors fait de nombreux placements immobiliers dont la valeur s’effondra au cours des années 1990. Aujourd’hui Kongo Gumi renaît de ses cendres en s’associant à sa jeune sœur centenaire Takamatsu.

De nombreux japonais pensent désormais que ces sociétés ancestrales devraient favoriser une plus grande collaboration avec des start-ups pour mieux faire face aux évolutions sociales qui s’intensifient.

En apportant de nouvelles technologies et une prise de décision rapide la synergie avec des start-ups peut devenir un atout pour l’avenir du Japon.

Ceci se confronte cependant au fait que de nombreux chefs de ces PME n’ont pas pour objectif d’augmenter la taille de leurs entreprises, de développer les ventes ou d’aller à l’international. Le plus important pour eux, c’est souvent de continuer d’offrir leurs services dans la plus pure tradition.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

5 réflexions sur « 🏯 Les entreprises les plus anciennes du monde sont au Japon et l’explication va vous étonner »

Vous avez la parole 👇