🐕‍🦺 La tombe d’Hachiko à Tokyo

Le sanctuaire du chien le plus fidèle du Japon est un lieu de pèlerinage bien connu des fans de l’Akita.

tombe d'Hachiko à Tokyo

Surnommé chien fidèle, en japonais chuken (忠犬), c’est certainement le chien le plus connu du Japon.

Et 90 ans après sa mort, l’Akita Hachiko (ハチ公) est toujours admiré dans la culture populaire de l’archipel comme un exemple de loyauté et de diligence (y compris dans la littérature, le cinéma, les manga, les anime ou les jeux vidéos japonais…).

À lire aussi sur dondon.media : 🏯 Les entreprises les plus anciennes du monde sont au Japon et l’explication va vous étonner

Une statue, érigée en son honneur à sa mort se trouve à la gare de Shibuya depuis 1935, face au Shibuya Crossing, lieu très connu de rendez-vous à Tokyo :

hachiko statue

Cependant les plus grand fans locaux comme internationaux lui rendent hommage dans un petit sanctuaire situé au pied de sa tombe et de celle de son maître au cimetière d’Aoyama, dans le centre de la capitale japonaise.

🐕‍🦺 L’aventure d’Hachiko et du professeur Hidesaburo Ueno

Hachiko accompagnait son propriétaire, le professeur Hidesaburo Ueno, à la gare de Shibuya chaque matin lorsqu’il allait travailler à l’Université impériale de Tokyo. Et chaque soir, Hachiko retournait à la gare pour retrouver Ueno et rentrer chez lui…

Le 21 mai 1925, Ueno mourut d’une hémorragie cérébrale alors qu’il donnait une conférence. Comme il n’est pas arrivé à la gare, Hachiko dû rentrer seul chez lui. Le lendemain soir, et chaque soir pendant les neuf années suivantes, Hachiko retourna à la gare de Shibuya à la recherche de son maître et meilleur ami…

À lire aussi sur dondon.media : 🏞️ Les animaux au Japon : zoos, aquariums, parcs nationaux…

En mars 1935, Hachiko fut retrouvé mort dans une allée aux environs du pont Inari de la rivière de Shibuya des suites d’une filariose ou d’un cancer des poumons.

Il est empaillée et conservée au Musée national de la nature et des sciences de Tokyo. Ses cendres sont elles enterrées sous la stèle à l’angle droit de la tombe de son maître Ueno.

Juste à l’intérieur de la clôture de bambou un petit Hachiko garde un sanctuaire dans le coin du site funéraire (photographié en début d’article).

🐕‍🦺 Visiter la tombe d’Hachiko

Le cimetière d’Aoyama est à 10 minutes à pied de la station Aoyama-Itchome sur les lignes Ginza, Oedo et Hanzomon.

La tombe d’Hachiko se trouve dans la zone 6, parcelle 12.

Comme le veut la tradition, il y a un vase pour y déposer des fleurs et un endroit pour brûler de l’encens. Vous pouvez aussi y laisser des jouets pour chiens et de la nourriture pour satisfaire l’esprit du fidèle toutou.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇