👾 Comment expliquer la popularité des jeux vidéo au Japon

Le jeu vidéo au Japon est une industrie majeure de plus le pays compte environ 75 millions de joueurs en 2021 !

Comment expliquer la popularité des jeux vidéo au Japon sega

Le développement des jeux vidéo japonais est souvent identifié à l’âge d’or des années 1980 jusqu’au début 2000, notamment grâce à Nintendo sous Shigeru Miyamoto, Sega et Sony Computer Entertainment…

D’autres sociétés comme Taito, Namco, Capcom, Square Enix, Konami, NEC et SNK (entre autres) ont aussi fait la popularité des jeux vidéo japonais à l’international et sur l’archipel !

À lire aussi sur dondon.media : 🗾 Visiter le Japon en jeux vidéo (ils vous donneront envie d’y aller)

Côté histoire la popularité des jeux vidéos au Japon débute avec Sega (Service Games) fondé par des vétérans américains au Japon après la Seconde Guerre mondiale – a sorti Periscope en 1966, un des premiers grand succès d’arcade au Japon :

Depuis lors la culture des salles d’arcade est une influence majeure chez les jeunes Japonais… Akihabara en st remplie ! Ce quartier de Tokyo est encore à ce jour un des principaux nœuds de la culture dite otaku au Japon et dans le monde.

À leur apogée, au milieu des années 80, on comptait pas moins de 44 000 « geemu sentaa » sur l’archipel.

Côté jeux vidéo à la maison, Nintendo s’est fait connaître majoritairement dans les années 1980 grâce à ses consoles et dans un premier temps avec la sortie de la console de jeux vidéo Nintendo Entertainment System ou « NES ».

Employé majeur de Nintendo, Shigeru Miyamoto reste internationalement reconnu comme le « père du jeu vidéo » et est, à ce jour, le seul développeur de jeux à avoir reçu la plus haute distinction civile japonaise pour les artistes, la bunka korosha (文化功労者) :

Un autre facteur important de la popularité des jeux vidéo au Japon est leur style particulier. Par exemple le jeu de rôle japonais est depuis son développement sur l’archipel un genre de jeu majeur transformé pour toujours au Japon et reste populaire tant au niveau national qu’international, avec des licences comme Final Fantasy ou Dragon Quest…

De nos jours l’apparition des téléphones portables fait disparaître petit à petit les salles d’arcades au Japon (même si cette économie reste forte). Les ventes de consoles au Japon, qui avaient baissées aussi en raison de la force du marché des jeux mobiles, ont connu leur première croissance annuelle en 2017 grâce au succès de la Nintendo Switch.

Sur la base de ses ventes de la première année, la console hybride Nintendo Switch a été considérée comme la console de jeu la plus rapidement vendue de l’histoire de sa première année, avec ses ventes totales de 3,2 millions d’unités dépassant les 3. 0 millions d’unités de la PlayStation 2 au cours de sa première année de sortie.

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇