🎌 Le « Play to earn » au Japon

Découvrez et comprenez l’environnement juridique et réglementaire au Japon pour les « Play to earn ».

Play to earn au Japon

Les jeux de ce type sont généralement soumise aux limitations prévues par la loi sur les primes abusives et les représentations trompeuses (IPMR) au Japon. L’IPMR prévoit des limites pour les articles et autres biens qui peuvent être donnés « gratuitement ».

Lorsque l’on s’intéresse au Play to earn au Japon, il est nécessaire d’évaluer chaque activité et chaque jeton individuellement.

Dans le cas des modèles « play-to-earn » où les joueurs doivent faire un investissement initial pour jouer, le montant qui peut être donné gratuitement est limité à 100 000 JPY ou à 2 % des ventes initiales, le montant le plus élevé étant retenu, ou – pour les investissements initiaux inférieurs à 5 000 JPY – à 20 fois le prix de l’investissement initial.

À lire aussi sur dondon.media : Cryptomonnaies au Japon

Cependant, les lois sur les jeux d’argent ne s’appliquent généralement pas aux joueurs lambda car les utilisateurs ne sont souvent pas investisseurs et donc non tenus de payer des frais pour bénéficier des récompenses.

Attention donc, lorsqu’un utilisateur doit payer un certain montant de crypto actif pour jouer, il est possible que le dit jeu soit considéré comme un jeu d’argent illégal au Japon.

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇