💨 Le pet le plus important de l’histoire du Japon

Au Japon, Shimosa était autrefois dirigé par Chiba Kunitane (千葉邦胤) dont la mort est due… à des flatulences.

pet le plus important de l'histoire du Japon

Au cours de la période Sengoku, les membres de la classe sociale japonaise des guerriers risquaient plus ou moins constamment de voir leur vie et leur pouvoir s’arrêter brusquement…

shimosa

En effet, l’ère des samouraïs aussi appelée période Sengoku a été une période violente de l’histoire du Japon. Chiba Kunitane (千葉邦胤) était le 29e seigneur du clan Chiba (de la préfecture actuelle éponyme), il contrôlait une partie de l’est du Japon appelée alors Shimosa.

La mort rodait alors sur ce territoire à cause de conflits portant sur les terres, le pouvoir ou l’honneur et dans le cas du samouraï éminent de notre histoire… pour des pets !

En 1585, comme le veut la coutume, Kunitane convoqua ses vassaux au château de Sakura, la principale place forte du clan Chiba, pour une fête du nouvel an japonais appelé oshogatsu (お正月).

Pendant les festivités, le vassal de Kunitane, Kuwata Mangoro émettra plusieurs flatulences devant son seigneur… Kunitane a donc réprimandé son vassal pour son manque de manières, ce à quoi Mangoro rétorqua :

« Mes pets ne se soucient pas du moment et de l’endroit où ils sortent ».

À lire aussi sur dondon.media : ⌛ Chronologie du Japon : époques et ères japonaises

Kunitane aurait réagi en entrant dans une colère enragée comme seuls les seigneurs japonais ont le secret. Dans cet élan de folie, il jeta Mangoro au sol d’un coup de pied, grâce à l’intervention de ses autres vassaux, Kuwata Mangoro évita de peu la mort violente.

Pourtant, la colère de Kunitane était trop grande pour s’apaiser sur-le-champ, et Mangoro fut envoyé vivre avec l’un des autres vassaux…

Après quelques temps Kunitane finit par pardonner à Mangoro, qui retourna au château de Sakura et reprit ses fonctions au service du seigneur. Mais comme ces pets qui laissent une odeur qui persiste pour longtemps, le ressentiment de Mangoro envers la façon dont Kunitane l’avait traité demeurait dans son cœur.

Dans la nuit du 1er mai, il se glissa donc dans les appartements privés de Kunitane alors que le seigneur dormait… et il le poignarda, sa victime mourant peut après l’attaque. Les cris de douleur de Kunitane attirèrent les gardes du château, et si Mangoro pu s’échapper vers un village voisin, il fût finalement encerclé dans les bois où il se suicida…

Le jeune fils de Chiba Kunitane n’était pas en mesure de maintenir le clan au pouvoir, le territoire fût donc conquis par les armées de Toyotomi Hideoyoshi…

Toyotomi Hideoyoshi clan Chiba

Le clan Chiba ne reprendra jamais le contrôle des terres de la préfecture qui portent cependant désormais leur nom…

🔎 Source : ja.wikipedia / kknews

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇