🍲 Manger comme un lutteur de sumo japonais

Le combat de sumo, sport national japonais est vieux de 2 000 ans, il riche en histoire et en traditions… gustatives !

Manger comme un sumo

Chaque aspect de la vie quotidienne des lutteurs de sumo (appelés rikishi) est dictée par des règles et des traditions strictes, qu’il s’agisse de ce qu’ils portent ou, bien sûr, de ce qu’ils mangent.

À lire aussi sur dondon.media : Recettes japonaises faciles

La plupart des lutteurs pèsent 150 kg, un poids qui demande un sérieux effort à maintenir… Pour que leur poids soit optimal, les rikishi doivent suivre un régime strict de 20 000 calories par jour. Soit 9 fois plus que ce dont un adulte moyen a besoin !

On parle souvent de régime pour perdre du poids mais là il s’agit de prise de masse hors norme !

🍲 Le régime alimentaire des lutteurs de Sumo

La journée commence tôt pour les lutteurs, sans petit-déjeuner et plutôt avec un entraînement rigoureux. À 11h, ils sont donc affamés et prêts à prendre un brunch, premier repas de la journée.

L’alimentation est une affaire primordial dans la routine des rikishi, ce régime est considéré comme faisant partie de l’entraînement (appelé taberunomokeikonouchi). Et les 20 000 calories évoquées plus tôt proviennent de 2 repas seulement, chacun contenant 10 000 calories !

Curieusement, la répartition de leurs repas s’apparente donc à la méthode en vogue en occident du jeûne intermittent.

À lire aussi sur dondon.media : 🏆 Histoire du sport au Japon

Le ragoût traditionnel des sumo appelé chanko nabe est servi au menu. Il contient du blanc de poulet sans la peau, du poisson frit, du tofu, du bœuf et des légumes. Il est servi avec du riz et de la bière à volonté.

Un rikishi en bonne santé consomme jusqu’à une dizaine de bols de riz et jusqu’à 6 pintes de bière !

Après le festin les lutteurs font une sieste pour ralentir leur métabolisme afin de mieux stocker les calories, en fin de journée un autre repas hors norme est consommé.

https://www.youtube.com/watch?v=5wZnDZmCyAA&ab_channel=NHKWORLD-JAPAN

Avec ce régime quotidien, il est quasi impossible de brûler l’intégralité des calories ingérées malgré des entrainements intenses.

🍲 Où manger du Chanko Nabe au Japon (plat typique du sumo)

Au Japon, des personnes lambda mangeront du nabe urtout en hiver. Ils peuvent y être servis dans de nombreux restaurants, mais le chanko nabe taille sumo ne se trouve pas partout !

Vous devez vous rendre dans un restaurant spécialisé si vous voulez le chanko nabe de la taille d’un sumo…

Une visite du quartier de Ryogoku à Tokyo, également appelé « Sumo Town », près du stade de sumo de Ryogoku, est l’endroit idéal pour manger du Chanko Nabe :

Le quartier de Ryogoku à Tokyo, également appelé « Sumo Town », près du stade de lutte sumo de Ryogoku, est l’endroit idéal. Les lutteurs à la retraite y gèrent un grand nombre de restaurants.

  1. Hananomai Sumo Restaurant : ce restaurant, dans la ville de Tokyo, possède un véritable ring de sumo (dohyō) en son centre ! On y sert bien sûr du chanko nabe, et si vous avez vraiment faim vous pouvez réserver à l’avance des menus à volonté.
  2. Namba Chankonabe Naniwa Ichiban : les tournois d’Osaka se déroulent à l’EDION Arena Osaka, à environ 350 mètres de la station de métro Namba. Ce restaurant est donc une bonne option si vous vous êtes ouvert l’appétit en regardant le tournoi local.

🍲 Pour aller plus loin

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Kevin BN

Auteur #Cuisine chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇