🎨 Le graffiti au Japon

La scène du graffiti au Japon s’est développée tardivement par rapport à d’autres régions du monde. Découvrez la en détail dans cet article.

graffiti au Japon

La société japonaise et ses réglementations strictes expliquent pourquoi il est parfois difficile de trouver des graffitis au Japon.

D’ailleurs le mot « graffiti » en japonais se traduit par rakugaki (落書き), ce terme est utilisé pour désigner… des gribouillages que les enfants font sur les pupitres de classe !

À lire aussi sur dondon.media : Japon underground

Pour qui est allé au Japon, il est connu que les Japonais aiment garder les choses propres, nettes et consensuelles. Les graffitis ne sont donc pas quelque chose dont le pays (en particulier son gouvernement) adore et ce pour quelques raisons clefs :

  • Sentiment de communauté et respect de la propriété et des espaces publics
  • Frais d’amende élevés et même peines de prison
  • Délation et haute surveillance des espaces publics et privés
  • Politiques de nettoyage sévères

Trouver des graffitis illégaux et des peintures murales légales est donc presque une tâche digne de l’urbex ! Pour les trouver, il faut donc explorer les zones des villes les plus reculées ou se rendre sur les ponts des grandes routes à la périphérie des zones urbaines.

Le Japon a d’ailleurs une petite population locale de graffeurs par rapport au reste du monde mais la scène reste aujourd’hui toujours en développement.

S’il on prend l’exemple de Tokyo, dans le centre, vous pourrez en voir dans les quartiers de Shibuya, Harajuku, Shinjuku, Koenji ou encore Shimokitazawa (des quartiers aussi souvent considérés comme les plus chaotiques, les plus « sales », hipsters ou / et les plus fréquentés de la capitale). Ce sont souvent des œuvres d’artistes internationaux et non japonais.

graffiti tokyo

Pour ceux et celles qui souhaiteraient voir facilement du graffiti au Japon nous vous conseillons le Hall of Fame qui se trouve dans le skate park de Tetsuwan X Park Inage Naganuma à Chiba.

Trouver des graffeurs japonais au Japon est donc plutôt compliqué, nous avons donc fait un article dédié à ce sujet !

Il existe quelques crews dont le 246 dans lequel se trouvent les graffeurs japonais les plus connus du pays comme SODUH, MQ, PEAR, RESQ, SAYM, YU ou encore ZOMBRA.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇