🎨 Les graffeurs au Japon

Même si elle est petit, la scène japonaise possède des artistes géniaux, dont les plus intéressant que nous avons trouvé sont compilés ici !

graffeurs au Japon tokyo is yours

Au Japon le graffiti n’est pas si populaire qu’ailleurs. Il se traduit par rakugaki (落書き) et désigne des gribouillages que les enfants font sur les pupitres de classe !

À lire aussi sur dondon.media : Japon underground

Pour voir du graffiti frais au Japon nous vous conseillons le Hall of Fame qui se trouve dans le skate park de Tetsuwan X Park Inage Naganuma à Chiba. Les pièces y sont élaborées et constamment renouvelées par toutes sortes d’artistes de la scène japonaise :

🎨 Des graffeurs japonais célèbres

TOKYO IS YOURS… On peut le qualifier de graffiti, il utilise la bombe ou le marqueur pour ses citations que l’on trouve au Japon depuis 2014.

TOKYO IS YOURS

ESOW est l’un des graffeurs les plus reconnus au Japon, fortement influencé par le travail de Twist, peint des personnages très similaires à ceux de McGee.

esow japon

SUIKO est l’une des figures principales de la scène Street Art au Japon et sa renommée est internationale…

suiko art

WOOF-ONE avec ses figure florale, c’est l’un des plus actif aujourd’hui.

WOOF-ONE

AKIONE est l’une des rares femmes que l’on peut trouver sur la scène graffiti japonais. Son style de fille kawaii se retrouve aussi bien en spray avec son wildstyle aux lettres alambiquées et imbriquées en plus d’éléments d’anime et de manga.

AKIONE

TABOONE vient de Shinjuku-ku, Tokyo. En plus de faire des graffitis classiques, il conçoit et crée des objets avec l’image caractéristique de ses personnages à capuche.

TABOONE

DRAGON76 vient de Shiga, au Japon. Leconcept de son style artistique est « la coexistence » de deux opposés.

DRAGON76

HENOHENOMOHEJI / HENOHENOKUTSUJI Figure composée des sept caractères hiragana « he, no, he, no, mo, he, hee », qui servent à dessiner un visage.

HENOHENOKUTSUJI

MINA HAMADA est née aux États-Unis et a grandi à Tokyo, où elle a étudié le design et l’illustration. En 2009, elle a commencé son voyage en déménageant à Barcelone, en Espagne, où elle a rencontré et appris à aimer le graffitis.

mina hamada

ESSU Un des rares à utiliser le collage, ses personnages sont dans un style japonais traditionnel.

essu

KICHI et son personnage à moitié extraterrestre avec trois yeux.

kichi

SHART / BAHK, une baleine et un chien. Ce sont 2 jeunes frères qui collaborent ensemble à de multiples occasions, en utilisant des graffitis. Ils ont récemment réalisé ensemble une peinture murale contre le racisme avec le Shibuya Legal Wall Project.

SHART BAHK

山田 丸 KHN Ce bonhomme bâton avec une couronne se trouve surtout dans la région de Yokohama.

山田 丸 KHN

YUSE et son personnage au visage rond digne de Berserk est l’un des rares qui, en dehors de la peinture à la bombe utilise également de petites sculptures dans l’espace public.

yuse

Le crew qui regroupe les graffeurs japonais le plus célèbre est le 246 on y trouve les graffeurs japonais les plus connus du pays comme SODUH, MQ, PEAR, RESQ, SAYM, YU ou encore ZOMBRA.

🎨 D’autres graffeurs throw-ups japonais

BOX, FUREE, MEOR, MOTOW, MOSU, KOLT, SEE, VIEW, EERASE, MAKS, OURS, PAKY, ODEN, PEMEX, NERO, SYUNR, KUSE, STYX, TECK ou KEGO, Tom, Blake, Rust[o], Noe246, False, Dart, Howa, Mkue, Mowa, LPS, GKQ, HYPE, EKYS, SAUTE, HENKA, GNASH, BAMS, JSONE, SPEWM, SHAKA, DART, SOLAR, PHOBIA, XEM.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇