☢️ Les explosions atomiques japonaises d’Hiroshima et Nagasaki

Ce sont les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki respectivement des 6 et 9 août 1945 qui font passer l’humanité à l’ère nucléaire.

explosion atomique japonaise d'Hiroshima et Nagasaki

Ces bombardements provoqueront la capitulation rapide du Japon et affirmeront la suprématie militaire mondiale des Etats-Unis pour quelques années.

Le gouvernement américain s’orienta vers une stratégie qui reposait sur l’utilisation des armes atomiques pour accélérer la fin de la guerre dans le Pacifique. Les matériaux fissibles, l’uranium et le plutonium, ne furent néanmoins disponibles en quantité suffisante qu’à la fin de la guerre.

À lire aussi sur dondon.media : 💣 Pourquoi les Japonais ont attaqué Pearl Harbor

Le président Harry Truman, qui avait succédé à Roosevelt, décédé le 12 avril 45, décida de les utiliser rapidement dans le but d’épargner des soldats américains.

Truman ordonne au général Cari Spaatz, le chef de l’aviation américaine dans le Pacifique, de lancer rapidement des armes nucléaires sur des villes très peuplées du Japon. Seules quelques personnes étaient au courant des ordres donnés par Truman…

☢️ Explosions atomiques d’Hiroshima et Nagasaki

Première bombe atomique de l’histoire utilisée dans un conflit armé, la bombe est appelée « Little Boy » (uranium 235, d’une puissance de 15 kilotonnes) et est larguée sur la ville japonaise d’Hiroshima, le 6 août 1945 (la première bombe expérimentale américaine explosa à Alamogordo, au Nouveau-Mexique, le 16 juillet 1945).

Les collines autour d’Hiroshima ont amplifié les effets dévastateurs de l’explosion. Elle est équivalente à celle de 15 000 tonnes de TNT et rase instantanément la ville. Sur les 90 000 bâtiments de la ville, 62 000 sont totalement détruits. Il ne resta aucune trace des habitants situés à moins de 500 mètres du lieu de l’explosion.

enola gay

Trois jours après Hiroshima, une deuxième bombe explose au-dessus de Nagasaki. La bombe de Nagazaki était une bombe au plutonium d’une puissance de 21 à 23 kilotonnes, différente de celle d’Hiroshima, mais semblable à celle de l’essai Trinity, réalisé à Alamogordo.

Le scénario d’Hiroshima se reproduisit. Quelque 35 000 des 240 000 habitants de Nagasaki furent tués. La cathédrale chrétienne d’Urakami, le principal lieu de culte catholique du Japon, à l’hypocentre et confondue avec un bâtiment portuaire, fut entièrement détruite.

carte explosions-atomiques-japonaises-hiroshima-nagasaki

Les villes d’Hiroshima (340 000 habitants) et de Nagasaki (195 000 habitants) étaient pour la première le siège de la 5e division de la deuxième armée générale et le centre de commandement du général Shunroku Hata, et Nagasaki choisie comme cible pour éviter de bombarder la cité historique de Kyoto.

Notez qu’à cette époque Hiroshima était, après Kyoto, la principale ville d’art et d’histoire du Japon.

☢️ Découverte de la première destruction par les autorités japonaises

Une fois la première bombe larguée, les japonais ne seront informée de la cause exacte du désastre que seize heures plus tard via la Maison-Blanche…

Au moment de l’explosion, l’opérateur chargé des liaisons radio à Tokyo de la Nippon Hōsō Kyōkai remarqua que la station d’Hiroshima ne répondait pas. Il tenta de rétablir la communication via une autre ligne, mais celle-ci était également inopérante.

Au même moment l’opérateur ferroviaire qui gérait les télégraphes à Tokyo se rendit compte que la ligne principale avait cessé de fonctionner jusqu’au nord d’Hiroshima.

Le commandement principal était sans réponse du centre de commandement de l’armée à Hiroshima. Ils savaient qu’aucun raid ennemi avec un grand nombre d’avions n’avait lieu, les radars n’avaient uniquement signalé que quelques avions.

Un jeune officier du quartier général japonais fut alors envoyé d’urgence à Hiroshima par avion pour constater les dégâts et retourner à Tokyo avec des informations sur des destructions potentielles.

Après trois heures de vol, encore à 160 km, le pilote et l’officier distinguèrent un immense nuage de fumée au-dessus d’Hiroshima… Arrivés sur place, les 2 hommes ne cessèrent de tourner autour de la ville : des incendies à des kilomètres à la ronde et un épais nuage dominant la ville transformée en champ de ruines.

hiroshima devasté

Pendant ce temps les secours tardaient à venir et nombreux furent ceux qui périrent durant les premières heures…

Sumiteru Taniguchi avait 16 ans lorsque la bombe a frappé Nagasaki. Il était sur son vélo au moment de l’explosion, il raconte :

Après les bombardements subis par les villes d’Hiroshima et de Nagasaki, un suivi à long terme des survivants irradiés et de leur descendance a été mis en place jusqu’à aujourd’hui.

Effectuées sur des dizaines de milliers de personnes, elles montrent une augmentation assez modérée de l’incidence des cancers chez les survivants irradiés, avec un impact limité sur leur espérance de vie (une année au plus).

Aucun effet délétère statistiquement significatif n’a pu être mis en évidence chez la descendance de ces personnes (malformations, mutations, taux de mortalité). Ces données sont d’ailleurs à l’origine des normes de radioprotection actuelles.

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇