🌾 Les débuts du Japon : l’ère Yayoi (-300 à environ 250) en bref

La période ou ère Yayoi (弥生時代) est l’une des subdivisions de l’histoire du Japon et marque les premiers échanges avec la Chine.

ère Yayoi

Précédée par la période Jomon et suivie par la période Yamato, c’est la première période de culture agraire au Japon et on y voit se développer rapidement la culture du riz en rizières – élément essentiel de la vie des Japonais depuis lors.

La période porte le nom des Yayoi, qui ont débarqué dans le nord de Kyushu, l’île la plus au Sud des quatre îles de l’archipel japonais. Elle marque les premiers échanges du Japon avec la Chine.

À lire aussi sur dondon.media : ⏳ Chronologie du Japon (dates, périodes, faits historiques)

Elle commence en 300 avant notre ère et marque une transformation radicale de la civilisation sur l’archipel nippon : nouvelle organisation politique, apparition du shintoïsme et travail du métal.

Ce sont les contacts avec les chinois et les coréens qui ont introduit à la fois le travail du bronze et celui du fer au Japon. Ce travail débute dans le nord de l’île de Kyushu et se répand dans l’archipel.

Les outils trouvent un usage agricole qui permettent la culture du riz fixant les paysans à leurs rizières et les sédentarisant dans des villages :

village yayoi

Les propriétaires accumulent de la richesse et gagnent à cet époque en influence. Ils deviennent de proto seigneurs et clans féodaux, prélevant taxes, rendant la justice et sont les garants des rites religieux.

Le rôle de cette classe est renforcé par ce dernier rôle religieux. Ils sont les seuls à pouvoir manipuler les objets sacrés, et les seuls à pouvoir entrer en contact avec le monde spirituel à l’époque. Parallèlement, pour les personnages de statut plus important, se développe l’usage du tumulus.

La religion shinto se fonde sur le chamanisme japonais ancestral et est l’origine des mythes fondateurs japonais avec la création du Japon par Izanami et Izanagi.

À lire aussi sur dondon.media : 🗾 Découvrir la mythologie japonaise

Des textes chinois commencent à influencer les japonais à cet époque. Fait amusant, le sinogramme utilisé dans les plus anciens textes chinois pour désigner le Japon, 倭 (wo) signifie… nain. La prononciation japonaise de ce sinogramme, wa et signifie paix ou harmonie.

Les textes chinois font donc entrer le Japon dans ‘histoire écrite et marquent le début de l’Empire japonais durant le 3ème siècle via la légendaire impératrice Himiko de Yamataitoku. Notez que l’existence de cette impératrice ne sont pas scientifiquement fondés.

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇