💬 L’accentuation en japonais

L’accent chromatique japonais est l’accent de hauteur (kotei-​akusento ou 高低アクセント) caractéristique de la bonne prononciation du japonais.

L'accentuation en japonais

Souvent, les étrangers qui apprennent japonais ne savent pas prononcer l’accent tonique correctement. D’ailleurs saviez-vous qu’un accent d’une hauteur incorrecte est une caractéristique plus que forte d’un « accent étranger » en japonais ?

Connaître les bases présentés dans notre article peut vous permettre de vous lancer dans une bonne prononciation. Et vous allez voir que la langue japonaise est loin d’être plate !

À lire aussi sur dondon.media : 👨‍🏫 Apprendre le japonais gratuitement [GUIDE]

💬 L’accentuation en japonais

Elle distingue les mots en accentuant des unités syllabiques dans la plupart des dialectes japonais. En effet, la nature et l’emplacement de l’accent pour un mot donné peuvent varier selon les dialectes.

Par exemple, le mot pour « maintenant » est iꜜma dans le dialecte de Tokyo, avec l’accent sur la première unité syllabique (ou avec une baisse de ton entre la première et la deuxième unité syllabique), mais dans le dialecte du Kansai, il est i.maꜜ, l’accentuation arrivant à la fin du mot !

L’accent de hauteur le plus connu au Japon est celui du dialecte de Tokyo Yamanote. Il est considéré comme essentiel à maitriser si vous souhaitez travailler dans le domaine de la télévision ou de la radio.

À lire aussi sur dondon.media : 🎏 Fêtes et jours fériés du Japon

Les présentateurs de journaux télévisés et autres professionnels de la parole au Japon sont tenus de respecter les normes actuelles relatives à l’accent tonique. Elles sont présentées dans des dictionnaires d’accents spéciaux destinés aux locuteurs natifs, tels que le Shin Meikai Nihongo Akusento Jiten (新明解日本語アクセント辞典) et le NHK Nihongo Hatsuon Akusento Jiten (NHK日本語発音アクセント辞典).

💬 Les 4 accentuations du japonais standard (Tokyo Yamanote)

  • Si l’accent se trouve sur la première unité syllabique (ou mora), la hauteur de ton commence haut et chute soudainement sur la deuxième mora, puis se stabilise. La première mora sera globalement considérée comme accentuée. Cet accent est appelé atamadaka (頭高) :
accent atamadaka
  • Si le mot a un accent sur le dernier mora, le ton monte d’un début bas jusqu’à un ton haut sur le dernier mora. Les mots avec cet accent se distinguent des mots sans accent parce que le ton baisse immédiatement sur une particule suivante comme が ou に . Cet accent est appelé odaka (尾高) :
accent odaka
  • Notez que si l’accent se trouve sur une mora autre que la première ou la dernière, alors la hauteur de ton monte à partir d’un point de départ bas, atteint un quasi-maximum à la mora accentuée, puis chute soudainement sur toutes les suivantes. Cet accent est appelé nakadaka (中高) :
accent nakadaka
  • Si le mot n’a pas d’accent, la hauteur du son s’élève à partir d’un point de départ bas sur le premier ou les deux premiers mora, puis se stabilise au milieu de la gamme du locuteur, sans jamais atteindre le ton élevé d’un mora accentué. Cet accent est appelé « plat » ou heiban (平板) :
accent heiban

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Une réflexion sur « 💬 L’accentuation en japonais »

Vous avez la parole 👇