📽️ Satoshi Kon [BIOGRAPHIE]

Découvrez la biographie du mangaka et réalisateur de génie Satoshi Kon, né le 12 octobre 1963 à Kushiro au Japon.

Satoshi Kon biographie

Enfance

Satoshi Kon (今 敏) en raison de la mutation professionnelle de son père, l’éducation de Kon, de la quatrième année de primaire jusqu’à la deuxième année de collège, était basée à Sapporo.

Kon était un camarade de classe et un ami proche du mangaka Seihō Takizawa. Alors qu’il fréquentait le lycée Kushiro Koryo d’Hokkaido il aspirait à devenir animateur. Ses œuvres préférées étaient Space Battleship Yamato (1974), Heidi, (1974), Future Boy Conan (1978) ou encore Mobile Suit Gundam (1979).

Poursuivant ses aspirations, Kon est diplômé du cours de design graphique de l’université d’art de Musashino en 1982. Pendant cette période, il visionna de nombreux films étrangers et lu avec enthousiasme beaucoup de livres en particulier ceux de Yasutaka Tsutsui.

À lire aussi sur dondon.media : 👓 Hideo Kojima [BIOGRAPHIE]

Kon appréciait les œuvres de Philip K. Dick et de Yasutaka Tsutsui. Parmi ses films préférés figurent Slaughterhouse-Five (1972), La Cité des enfants perdus et les films de Terry Gilliam tels que Time Bandits (1981), Brazil (1985) et The Adventures of Baron Munchause (1989).

Début de carrière

Alors qu’il est à l’université, Kon fait ses débuts de mangaka avec le manga court Toriko (1984) et obtient une place de finaliste aux 10e Annual Tetsuya Chiba Awards organisés par Young Magazine de Kodansha. Par la suite, il a trouvé du travail comme assistant de Katsuhiro Otomo.

Après avoir obtenu son diplôme universitaire en 1987, Kon écrit le manga en un volume Kaikisen (1990) et le scénario du film d’action World Apartment Horror de Katsuhiro Otomo.

En 1991, Kon travaille comme animateur et maquettiste pour le film d’animation Roujin Z. Kon a travaillé comme superviseur pour Patlabor 2 : The Movie de Mamoru Oshii ainsi que pour d’autres films d’animation.

Il a ensuite travaillé sur le manga Seraphim : 266 613 336 Wings. En 1995, Kon a été le scénariste, le maquettiste et le directeur artistique du court métrage Magnetic Rose, le premier des trois courts métrages de l’omnibus Memories de Katsuhiro Otomo. Par la suite, le travail de Kon se distinguera par ses thèmes récurrent mélangeant fantastique et réalisme.

Réalisations

En 1993, il scénarise et coproduit le cinquième épisode de l’animation vidéo originale JoJo’s Bizzare Adventure.

En 1997, Kon a commencé à travailler sur son premier film Perfect Blue (basé sur le roman du même nom de Yoshikazu Takeuchi). Il s’agit d’une histoire à suspense centrée sur une idole de la chanson, et c’est le premier film de Kon à être produit par Madhouse. Il n’était initialement pas satisfait du scénario original écrit par l’auteur et a demandé à y apporter des modifications. En dehors du maintien de trois éléments du roman (« idole », « horreur » et « harceleur »), Kon a été autorisé à faire tous les changements qu’il souhaitait :

Après Perfect Blue, Kon a envisagé d’adapter le roman de Yasutaka Tsutsui, Paprika (1993), pour son prochain film. Cependant, ces plans ont été bloqués lorsque la société de distribution de Perfect Blue, Rex Entertainment, a fait faillite.

Par coïncidence, l’œuvre suivante de Kon portera également sur le thème du mélange de l’imagination et de la réalité. En 2002, le deuxième film de Kon, Millennium Actress, est présenté au public. Le film est centré sur une actrice à la retraite qui se retire mystérieusement de la scène publique au sommet de sa carrière.

Millennium Actress a remporté un plus grand succès critique et financier que son prédécesseur et a reçu de nombreux prix. Le scénario a été écrit par Sadayuki Murai, qui a utilisé une connexion transparente entre l’illusion et la réalité pour créer un « film de type Trompe-l’œil ». Fait intéressant, millennium Actress a été le premier film de Satoshi Kon à avoir pour compositeur Susumu Hirasawa, dont Kon était un fan de longue date.

À lire aussi sur dondon.media : 🗾 Liste des épisodes de l’anime Samurai Champloo

En 2003, le troisième projet de Kon, Tokyo Godfathers, a été annoncé. Le film est centré sur un trio de sans-abri de Tokyo, au Japon, qui découvrent un bébé la veille de Noël et partent à la recherche de ses parents. Il se concentre sur les thèmes de la vie des sans-abri au Japon et de l’abandon, avec une touche de comédie. Le scénario a été écrit par Keiko Nobumoto.

En 2004, Kon a sorti la série de 13 épisodes Paranoia Agent, dans laquelle Kon revisite le thème du mélange de l’imagination et de la réalité, tout en y ajoutant des thèmes sociaux. La série a été créée à partir d’une abondance d’idées inutilisées pour des histoires et des arrangements que Kon jugeait bons mais qui ne s’intégraient à aucun de ses projets.

En 2006, Paprika sort : l’histoire est centrée sur une nouvelle forme de psychothérapie qui utilise l’analyse des rêves pour traiter les malades mentaux. Le film a connu un grand succès et a été récompensé par de nombreux prix cinématographiques. Kon a résumé le film par « Kihonteki na story igaiha subete kaeta » (基本的なストーリー以外は全て変えた). Tout comme les œuvres précédentes de Kon, le film se concentre sur la synergie entre des rêveries et la réalité :

Après Paprika, Kon s’est associé à Mamoru Oshii et Makoto Shinkai pour créer la production télévisée Ani*Kuri15 de la NHK en 2007, pour laquelle Kon a créé le court-métrage Ohayō. La même année, Kon a participé à la création de la Japan Animation Creators Association (JAniCA) et en a été membre.

Dernières années

Après Ohayo, Kon a commencé à travailler sur son film suivant, The Dream Machine. Subitement, en mai 2010, Kon a été diagnostiqué avec un cancer du pancréas en phase terminale.

Ayant une demi-année à vivre, Kon a choisi de passer le reste de sa vie dans sa maison. Avant sa mort, Kon a téléchargé un dernier message sur son blog, offrant un dernier adieu à ses fans dévoués. Kon est décédé le 24 août 2010 à l’âge de 46 ans.

Vie privée

Kon avait une femme nommée Kyoko ; même si on ne sait rien d’elle, si ce n’est qu’elle est restée fidèle à son mari jusqu’à sa mort.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Une réflexion sur « 📽️ Satoshi Kon [BIOGRAPHIE] »

Vous avez la parole 👇