🈴️ Les différents styles de lettrage que l’on peut croiser au Japon

Découvrez différents styles de lettrage japonais appelés edomoji : yosemoji, kanteiryu, sumomoji, higemoji, kakuji ou encore kagomoji !

différents styles de lettrage Japon

Vous les avez certainement déjà croisé dans des anime, aux abords des rues de l’archipel, ou encore dans des restaurants japonaises !

Article découverte de ces différents types de lettrage japonais que l’on résume souvent au terme Edomoji !

Qu’est ce que les Edomoji (江戸文字)

Les edomoji (江戸文字) rassemblent des lettrages tracés au pinceau pendant la période Edo. Pendant cette période, la culture du divertissement se développa, et avec elle les besoins en publicité…

À lire aussi sur dondon.media : ✅⛩️ Liste des emoji (kaomoji et émoticones) japonais [GUIDE]

Jusqu’à aujourd’hui il existe des styles de caractères dédiés aux différentes activités : théâtre (avec des variations selon le genre), style réservé aux tournois de sumo, style pour les lanternes qui décoraient les devantures…

ProTip : ces lettrages au pinceau pratiqué au Japon est une technique différente de la calligraphie japonaise (où on y utilise un pinceau rond pointu, perpendiculaire à la feuille). Pour le lettrage, on aplatit en effet le gras du pinceau sur son support.

Les Yosemoji (寄席文字)

Les Yosemoji (寄席文字) sont des caractères denses et noirs où les espaces vides sont restreints au maximum. Il servait à composer les programmes de théâtre rakugo, nafuda et nobori. Les signes représentant la salle de spectacle… bien remplie !

Yosemoji

ProTip : les proportions des signes Yose moji sont de 3 unités de large pour 4 unités de haut (contrairement aux sinogrammes carrés), et les traits ne sont pas parfaitement horizontaux et montent légèrement vers la droite.

Les Sumomoji (相撲文字)

On utilise les sumomoji (相撲文字) pour annoncer les participants des tournoi de sumo, des caractères gras :

Sumomoji

Les caractères sont peints sur des panneaux de bois itabanzuke
(板番付) et sont reproduits par impression sur papier pour les programmes ou encore à la télé :

Sumomoji

Les Chochinmoji (提灯文字)

Les Chochinmoji (提灯文字) sont utilisés sur les chochin (lanternes en papier) que l’on voit couramment à l’extérieur des stands d’alimentation de rue au Japon.

Chochinmoji

Les Higemoji (髭文字)

Les higemoji (髭文字) sont des signes souvent présent au Japon en été et particulièrement : 氷 (kori, la glace). Il indique les rafraichissements et marchands de glace pilée !

Higemoji

Les Kakuji (角字)

Les kakuji (角字) sont littéralement des caractères carrés. Sans courbe, leurs droites remplissent l’espace imposé, c’est le lettrages traditionnel des sceaux japonais.

Kakuji
Kakuji txt

Les Kanteiryu (勘亭流)

Les kanteiryu (勘亭流) sont aussi destinés au théâtre, et plus particulièrement le théâtre kabuki. Développé par Okazakiya Kanroku à la fin du 18e siècle, leur nom dérive du surnom d’Okazaki, « kantei » (勘亭).

ProTip : ce style comporte des sortes de vagues, et le centre de gravité des caractères est décalé vers la gauche.

Ce style de lettrage est encore utilisé comme sur la façade du théâtre kabuki de Tokyo :

Kanteiryu

Les Kagomoji (籠文字)

On retrouve les kagomoji (籠文字) sur les vestes des participants des festivals japonais, mais également sur les éventails et certaines lanternes.

Kagomoji

ProTip : la façon de les tracer est différente des autres lettrages : on ne trace pas les caractères directement au pinceau car le support inégal du papier sur armatures ne le permet pas; on dessine d’abord le contour pour le remplir ensuite.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇