😄 Comment être drôle au Japon (et ne pas passer pour un sale gaijin)

Un dicton japonais disait autrefois qu’un samouraï pouvait sourire une fois tous les 3 ans et rire était permis tous les 5 ou 6 ans.

être drôle au Japon

Pour être drôle au Japon il faudra d’abord réaliser et accepter qu’il y a de grandes chances que ce qui vous rend drôle chez vous ne sera pas forcément drôle au Japon !

Votre humour apportera certainement plus de confusion et malaise qu’autre chose à vos interlocuteurs dans la majorité des cas.

Saviez vous que l’humour noir ou encore le sarcasme n’est pas considéré comme un trait d’humour au Japon ?

C’est une erreur que font pas mal d’étrangers au Japon est de croire que l’humour de leur culture va marcher sur l’archipel.

À lire aussi sur dondon.media : 🏆 Top 10 des anime les plus drôles selon les japonais

En fin de compte, au Japon comme ailleurs, il s’agit de trouver un juste équilibre entre ce que votre public connaît et aime déjà et ce qu’il est prêt à entendre.

Pour commencer connaître et partager des blagues japonaises sera sans aucun doute un excellent moyen de savoir à qui vous avez affaire et mettre un Japonais à l’aise. Cela réduira le fossé culturel et bien entendu vous différenciera des autres étrangers !

Si avec vos quelques blagues en poche vous souhaitiez devenir un professionnel de l’humour, sachez que quand on raconte des histoires drôles pour gagner sa vie au Japon, traditionnellement on ne se tient pas debout devant son public : on s’assoit sur un coussin violet – en kimono formel – et on exerce son métier (rakugo) avec un éventail !

Bon, avant d’apprendre des blagues et histoires japonaises par cœur, sachez que la compréhension de la majorité des types d’humour japonais sera avant tout un problème de langue. Il existe des personnages et des situations comiques qui, une fois que vous les comprenez factuellement, sont tout aussi drôle au Japon que chez vous.

Pour certaines formes d’humour au Japon néanmoins, il faut parfois une compréhension plus approfondie de la langue et de la culture pour en saisir le sens…

En effet, une proportion assez importante de l’humour japonais est en fait de l’humour 100% verbal et ce type d’humour n’est accessible que si l’on peut penser comme un Japonais, ce qui est très difficile.

😄 Faire de l’humour… japonais

Lorsqu’on examine l’humour japonais, il est peut-être préférable de se demander d’abord QUAND rire, plutôt que POURQUOI : si vous n’êtes pas familier avec une personne, ne plaisantez pas.

Il faut d’abord savoir où chacun se situe par rapport aux autres avant de lancer les hostilités humoristiques…

Et lorsqu’il est l’heure de faire des blagues, prenez par exemple l’art japonais du jeu de mots. il est né il y a longtemps de l’association des sons similaires dans des mots aux sens différents, une sorte de sport des meilleurs homonymes !

Selon la façon dont ils sont écrits, par exemple, koko peut signifier « un lycée », « un puits de mine », « la piété filiale » ou « des légumes marinés » – ou encore 16 autres choses.

Cette caractéristique de la langue japonaise fait qu’il est incroyablement facile de créer des jeux de mots ou dajare (駄洒落), bien plus de possibilités que dans nos pays occidentaux. La langue japonaise compte un grand nombre de mots qui ont exactement la même consonance, c’est une véritable mine d’or !

Une bonne source d’humour et de jeux de mots au Japon est les dialectes locaux. en effet, ils varient considérablement et dans certains endroits, ils sont presque incompréhensible pour les Japonais d’autres régions. Penchez vous sur les dialectes d’Osaka, Kyoto, Edo (le vieux Tokyo), Tohoku et Kyushu en particulier.

L’autre grand type de comédie est burlesque et basée sur le physique, popularisé par des jeux télévisés comiques comme Takeshi’s Castle (風雲!たけし城) ou Gaki no Tsukai Batsu.

L’une des formes de comédie les plus célèbres au Japon est le manzai, une routine de stand-up en duo. C’est là que la plupart des humoristes japonais se font les dents avant de passer à la télévision ou au cinéma.

De nos jours si vous faites des recherches sur internet, le mot le plus courant pour représenter la comédie moderne japonaise est owarai (お笑い).Très similaire au stand-up, ce style mélange ce dernier avec des aspects du manzai et du rakugo.

😄 Quelques exemples pour découvrir l’humour japonais

  • Yoshimoto style, faisant référence au couple et à l’agence japonaise. Yoshimoto gére des artistes et possède une école pour humoristes et gère un théâtre qui organise des spectacles pour nouveaux talents en particulier de manzai ! Voilà donc une référence à suivre donc pour comprendre l’humour au Japon.
  • Zenryoku ! Datsuryoku Times, cette émission s’attaque de façon hilarante à tous les tropes de la comédie et de la télévision japonaises, et se moque d’elle-même avec brio.
  • Pour aller plus loin nous vous conseillons de regarder les vidéos du YouTubeur Dogen (anglophone) qui décortique l’humour et la culture japonaise avec pas mal de finesse.
  • Oyaji gag aka « la blague de vieux », souvent des jeux de mot, et plus ils sont nuls plus vous hésiterez entre rire ou pleurer…
dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇