🍔 Les meilleurs hamburgers régionaux du Japon

Chacun de ces hamburgers représente une identité culinaire locale qui rend ces délicieux sandwichs mémorables.

meilleurs hamburgers du Japon

Quel est le meilleur hamburger du Japon selon les Japonais

Le portail de voyage japonais Jalan et ses lecteurs se sont mis à la recherche des meilleurs burgers locaux du Japon. En effet, il y a tout un monde de burgers à découvrir au Japon…

À lire aussi sur dondon.media : Recettes japonaises faciles

Jalan a donc demandé à des personnes de tout l’archipel de sélectionner les burgers régionaux les plus intéressants, et ainsi a pu déterminer les 7 burgers qui ont marqué les japonais.

Sans plus attendre, les voici :

liste meilleurs hamburgers régionaux du Japon

7 – Burger de poisson des profondeurs : Préfecture de Shizuoka

Ce Deep-Sea Fish Burger utilise un poisson obscur connu sous le nom de « megisu » dans certaines régions comme Shizuoka (également appelé « migisu » et « nigisu » dans d’autres parties du Japon).

Ce petit poisson argenté est très riche en graisse et en huile, ce qui se traduit souvent par un goût plutôt prononcé.

Pour goûter un megisu burger, vous devrez donc vous rendre à Numazu Burger, près du port de Numazu, et en acheter un pour 700 yens (environ 5 euros) :

6 – Okitsune Burger : Préfecture d’Aichi

Ce burger doit son nom à Okitsune Honpo, le restaurant de la ville de Toyokawa qui le vend pour 350 yens (environ 2 euros 50).

Leur Okitsune Burger utilise du tofu frit croustillant, mijoté dans une sauce spéciale, comme petit pain. À l’intérieur, on trouve de la laitue croustillante, des oignons croustillants et une escalope de porc croustillante, pour un régal tout à fait croustillant.

5 – Burger Gyoza aux légumes d’Utsunomiya : Préfecture de Tochigi

Vendu chez Freshness Burger et bien qu’il s’agisse d’une chaîne nationale, ce burger particulier ne peut être acheté que dans quatre établissements de la ville d’Utsunomiya, également connue comme la capitale japonaise du gyoza !

Les gyoza de Marushin Foods y sont garnis de sauce aux crevettes épicée, de poireaux et de shiso, le tout pour 490 yens (3 euros) :

4 – Burger Udon de Sanuki : Préfecture de Kagawa

La préfecture de Kagawa est l’endroit idéal pour les udon, et les sanuki udon y sont considérées comme la crème de la crème. L’aire automobile de Tsuda no Matsubara a donc voulu servir ce goût dans un burger pratique pour 560 yens (soit 4 euros environ).

Des udon y sont assaisonnées d’une sauce soja au gingembre et garni de flocons de bonite séchée et d’un œuf légèrement frit, le tout étant ensuite placé sur une escalope de poulet et servi avec de la laitue fraîche sur un petit pain.

3 – Burger aux pétoncles de Koishihama : Préfecture d’Iwate

Voilà un burger composé principalement d’une croquette japonaise, étonnamment épaisse et crémeuse remplie de coquilles Saint-Jacques fraîches !

Il est vendu au prix de 1 030 yens (7 euros 50) par The Burger Hearts dans la ville d’Ofunato, un endroit rendu particulièrement célèbre lorsque le tsunami de 2011.

2 – Gyukotsu Ramen Burger : Préfecture de Tottori

Le tonkotsu ramen est l’une des variétés les plus célèbres du Japon, mais dans la préfecture de Tottori, on aime faire les choses un peu différemment et déguster ce que l’on appelle le gyukotsu ramen.

Au lieu de porc, cette soupe est faite avec un bouillon d’os de bœuf. À part cela, il s’agit d’un ramen classique avec de nombreux ingrédients typiques comme du porc cuit et des œufs.

À lire aussi sur dondon.media : 🥤Ramune facile et histoire de la limonade japonaise [RECETTE]

Ce burger de la liste tente donc de conserver ce classique du ramen en incluant les mêmes garnitures et en les pliant simplement ! Vendu par Gyukotsu Ramen Takauna dans la ville de Yonago pour 550 yens (soit 4 euros), il s’agit probablement plus d’un ramen étrange que d’un burger mais les japonais ont voté !

1 – Kitakata Ramen Burger : Préfecture de Fukushima

Bon vous avez compris que les japonais adore leurs ramen burgers régionaux… Ce « Burger régional numéro un au Japon » revient donc à un ramen burger au porc à l’étouffée, naruto et pousses de bambou fermentées. Ces garnitures sont prises en sandwich dans deux « buns » faits de nouilles ramen de Kitakata imprégnées du goût de la sauce soja et de l’os de porc de la ville de Kitakata .

Vendu au restaurant Furusato-Tei dans la station routière Kita no Sato pour 500 yens (3 euros 50 environ). C’est finalement un burger à petit prix pour le meilleur du meilleur en matière de burgers régionaux japonais !

🔎 Source : jalan.net

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Kevin BN

Auteur #Cuisine chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇