➰ Chindogu ou l’art japonais des inventions inutiles

Connaissez-vous le chindogu (珍道具) ? Vous allez vite finir par le découvrir avec notre article dédié sur le sujet !

art japonais inventions inutiles Chindogu

Le chindogu c’est l’art japonais d’inventer des gadgets utiles… mais inutilisables ! Partant du principe que tout est créé dans le seul but d’exister : il y a des choses qui doivent être inventées même si les gens n’en ont pas vraiment besoin.

Les objets ainsi créés peuvent sembler utiles puisqu’ils répondent à des problèmes quotidiens mais se révèlent dans la pratique inutilisables du fait des contraintes qu’ils génèrent.

À lire aussi sur dondon.media : 🤛 Arts martiaux japonais : liste et présentation

Vous avez du mal à mettre vos pantalons ou étaler le beurre sur votre tartine du matin ? Il existe des inventions pour cela (voir même une pour faire les deux en même temps) ! Les Japonais trouveront exactement ce qu’il vous faut.

➰ Origine du chindogu

L’expression chindogu (珍道具) a été inventée par l’inventeur et éditeur japonais Kenji Kawakami :

La signification littérale de Chindogu est « outil inhabituel », mais Kawakami soutient que « outil bizarre » est une traduction plus appropriée. D’après le terme lui-même, il s’agit de création qui ne sert à personne.

Cette forme d’art était à l’origine une protestation de Kawakami contre le matérialisme. Il méprisait la façon dont tout est transformé en marchandise, breveté et vendu.

Certains peuvent penser que le chindogu est trop bête pour qu’on y réfléchisse mais c’est un peu le but… Certaines inventions sont tellement absurdes (même si elles sont parfois utiles) qu’elle nous inviteront sans aucun doute à réfléchir !

En 1995, Kawakami et Dan Papia ont d’ailleurs publié un livre en anglais intitulé 101 Useless Japanese Inventions : The Art of Chindogu.

Ce livre fournit des exemples détaillés de créations chindogu, y compris une qui est devenue totalement hors de contrôle : le selfie stick !

➰ Exemples d’objets insolites japonais (chindogu)

selfie stick chindogu
exemple chindogu femmes
chindogu doigt
exemple chindogu japonais
chindogu salary man
chindogu exemple japon

➰ Les 10 commandements de la création chindogu

  1. Elle ne peut pas être d’un usage réel.
    Alors que la devise du mouvement artistique est « pas toujours inutile, mais pas tout à fait inutile », une création Chindogu ne peut pas être incroyablement utile au point que vous finissiez par l’utiliser tout le temps, car cela va à l’encontre de son objectif principal !
  2. Elle doit exister.
    Bien sûr, avant de pouvoir être considérée comme Chindogu, elle doit d’abord exister. Les idées sont géniales, mais si elles ne se manifestent pas physiquement, elles ne peuvent pas être considérées comme telles.
  3. Elle doit avoir l’esprit d’anarchie.
    Probablement le commandement le plus noble de la liste, l’invention doit avoir la pleine liberté d’être complètement inutile. Elle vise à remettre en question la notion standard selon laquelle tout a pour fonction d’être utile.
  4. Elle doit être un outil qui résout les problèmes de la vie quotidienne.
    Chindogu n’a pas pour objectif de résoudre la faim dans le monde ou de trouver la clé de la paix dans le monde : ses créations visent bas et petit. Elle s’efforce uniquement de fournir des solutions idiotes aux difficultés quotidiennes.
  5. Elle n’est pas à vendre.
    Votre invention inutile ne doit pas être vendue dans le commerce. Vous pouvez créer un chindogu pour les autres, mais accepter de l’argent pour cela, c’est enfreindre les règles.
  6. Le but premier de la création est d’être drôle.
    C’est bien si votre chindogu est quelque chose que les autres peuvent réellement utiliser. Mais est-ce que c’est drôle ? Si ce n’est pas le cas, alors ce n’est probablement pas chindogu !
  7. Elle ne doit pas s’agir d’une propagande.
    En dehors de la seule raison de résoudre un petit problème quotidien, elle ne doit avoir aucune autre raison d’exister. Chindogu a des inclinaisons politiques quasi inexistantes.
  8. Elle ne s’agit pas d’un tabou.
    Si elle ne peut même pas suivre les normes les plus élémentaires de la société, alors ce n’est pas du chindogu. Elle ne doit pas contenir d’insinuations sexuelles, de blagues malsaines ou vulgaires.
  9. Elle ne peut pas être breveté.
    Contrairement aux inventions artistiques ou techniques ordinaires, une création chindogu ne nécessite pas de brevet. En fait, elle ne doit pas être breveté ou protégé par des droits d’auteur, et doit plutôt être partagée avec tous ceux qui en ont besoin.
  10. Elle ne doit pas avoir de préjugés.
    Le Chindogu ne doit favoriser aucune ethnie, aucun âge, aucun sexe, etc. Elle ne peut pas choisir qui peut profiter de l’invention et l’utiliser, et au contraire, tout le monde a une chance égale d’en profiter.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇