🚲 Le vélo au Japon [GUIDE]

Les bicyclettes aka jitensha (自転車) sont largement utilisées au Japon par les 7 à 77 ans, vous aussi vous souhaitez rouler ? Suivez le guide.

vélo Japon guide

Le type de vélo le plus courant au Japon et dans les magasins de location sont les bicyclettes à usage quotidien, appelées mamachari.

Ces derniers sont généralement équipés d’un panier et/ou d’un siège enfant, d’un antivol intégré, d’une béquille et d’une seule vitesse. Des modèles plus avancés avec plusieurs vitesses ou une assistance électrique sont également devenus populaires ces dernières années :

mamachari

🚲 Louer un vélo au Japon

Moyen peu coûteux et pratique de se déplacer dans des villes ou des villages japonais où les distances sont un peu trop grandes pour être parcourues à pied.

De nombreuses régions du Japon se prêtent aussi à la pratique du vélo sur de longues distances. Le pays regorge de nature et de nombreuses routes en dehors des villes offrent des vues d’une grande beauté.

Des magasins de location se trouvent généralement dans ou près des gares. La location est très simple : certains magasins exigent une caution et/ou une pièce d’identité avec photo pour la location. Ils peuvent également vous demander l’adresse et le numéro de téléphone de votre logement.

À lire aussi sur dondon.media : 🗻 5 idées pour (re)découvrir le Japon loin des grandes villes

La majorité des bicyclettes disponibles à la location sont les mamachari typiques. Les frais de location sont généralement de 100 à 300 yens par heure, de 400 à 800 yens pour une demi-journée et de 1000 à 1200 yens pour une journée entière. Notez que la plupart des magasins n’autorisent pas la location pour la nuit.

Les vélos à assistance électrique sont également de plus en plus disponibles à la location avec des tarifs légèrement plus élevés.

Attention pour les gros rouleurs il est difficile de louer un vélo de route au Japon. Envisagez d’en apporter un de votre lieu d’origine. Certaines compagnies aériennes vers le Japon acceptent gratuitement les vélos comme bagage enregistré.

Si par malheur vous avez un problème avec votre vélo ou que vous devez effectuer des réparations, faites appel, dans la mesure du possible, à des services locaux pour vous fournir assistance.

🚲 Règles et stationnement de vos vélos au Japon

En théorie, les cyclistes sont censés utiliser les routes et non les trottoirs – sauf lorsque des panneaux indiquent le contraire :

panneau vélo japon

En pratique, les cyclistes utilisent tout le temps… les trottoirs ! Quelques points supplémentaires :

  • Les casques sont facultatifs au Japon et ne sont généralement pas fournis par les loueurs.
  • Dans de nombreuses grandes villes, il existe des aires de stationnement réservées aux vélos (gratuits ou non) près des gares et des centres commerciaux.
  • Important : lorsqu’il n’y a pas d’espace de stationnement désigné, ne faites pas comme de nombreux vélos qui sont garées dans les zones de non-stationnement clairement désignées : les vélos sont immatriculés et pourront être enlevées par les autorités locales compétentes puis récupérées en payant une amende assez salée !
  • À l’intérieur du Japon, les vélos peuvent être facilementenvoyées à travers le pays grâce aux services de livraison populaires takuhaibin.

Comme nous le disions plus haut, les vélos sont immatriculés au Japon. Afin de lutter contre le vol, chaque vélo au Japon est censé être enregistré auprès de la police contre une petite taxe.

Si vous achetez un vélo neuf, le processus d’enregistrement sera probablement pris en charge par le magasin, mais si vous achetez une bicyclette d’occasion de particulier à particulier, vous êtes censé la réenregistrer sous votre nom au poste de police local.

🚲 Transporter des vélos en train ou en métro au Japon

Premièrement, sachez que la distinction entre train et métro n’est pas vraiment utile au Japon, les deux fonctionnent de la même manière et la frontière est souvent floue dans les grandes métropoles.

En matière de transport de vélo de nombreuses compagnies ferroviaires autorisent leur transport dans les trains si la roue avant est retirée et si la bicyclette est placée dans un sac dédié appelé « Rinko ».

Ils sont généralement disponibles dans tous les magasins de vélo au Japon pour environ 5000 yens :

sac train japon

Notez aussi qu’une somme modique peut être demandée par la compagnie. Bon voyage !

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇