Des œuvres littéraires qui ont inspiré le Studio Ghibli et Hayao Miyazaki

Le Studio Ghibli a réalisé des classiques intemporels de l’animation japonaise qui ont été inspirés par la littérature.

œuvres littéraires inspiré Studio Ghibli  Hayao Miyazaki

Les films Ghibli sont évidemment des classiques à part entière, mais ils s’inspirent également de diverses œuvres littéraires, allant du manga, par la poésie aux mythes anciens…

Voici quelques-unes de ces œuvres et les références littéraires qui ont nourri la création du studio Ghibli et de son maître Hayao Miyazaki.

Le Château dans le ciel

La première production du Studio Ghibli porte ses influences littéraires sur sa manche : son décor est un hommage aux Voyages de Gulliver écrit par Jonathan Swift en 1726.

Les parallèles entre les deux œuvres sont évidents quand on y pense ! L’histoire artistique de Miyazaki avec cette œuvre ne date pas d’hier.

Dans sa jeunesse, il a été engagé comme scénariste non crédité sur Les voyages de Gulliver au-delà de la lune, un long métrage d’animation réalisé en 1965 par les studios de la Toei.

À lire aussi sur dondon.media : 🥰 Le Studio Ghibli offre 400 artworks réutilisables gratuitement [BON PLAN]

Le Château ambulant

Étant donné le don de Miyazaki pour réaliser des contes pour enfants, il n’était pas surprenant qu’il adapte un jour l’œuvre d’un auteur pour enfants renommé. Diana Wynne Jones a écrit le livre original qui a servi de base au film de 2004.

Fait amusant, l’adaptation ne devait pas être réalisée par Miyazaki, qui s’était d’abord retiré… Miyazaki avait annoncé sa retraite pour finalement reprendre la direction du film !

Le conte de la princesse Kaguya

De nombreux Japonais connaissent le conte folklorique « Le conte du coupeur de bambou », qui a servi de base au film aux aquarelles magnifiques d’Isao Takahata.

Cette légende remonte à l’époque du Japon ancien et serait le tout premier texte de prose fictionnelle, connu sous le nom de monotogari. Elle raconte l’histoire d’un couple de personnes âgées qui découvre un jour un petit bébé dans le creux d’une tige de bambou.

À lire aussi sur dondon.media : ⌛ Chronologie du Japon : époques et ères japonaises

Le vent se lève

Conçu comme l’adieu de Miyazaki, Le vent se lève est une biographie semi-fictionnalisée de Jiro Horikoshi, concepteur d’avions du Japon utilisés pendant la Seconde Guerre mondiale.

L’une de ses inspirations pour le film est un poème du poète et philosophe français Paul Valéry.

« Le vent se lève !… Il faut essayer de vivre ! » En plus de tirer littéralement le titre du film de cet extrait, Miyazaki fait sien le sous-texte du poème, qui traite de la nécessité de choisir la vie même face à l’épreuve et à la mort.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇