🧘 Koyasan : le cœur du Japon mystique

C’est le plus mystique des monts du Japon, Koyasan lieu longtemps refermé sur lui-même est unique au monde.

Koyasan Japon mystique

Koyasan est l’autre nom du mont Kōya (高野山). Situé dans la préfecture de Wakayama au sud d’Osaka :

Que ce soit avec les couleurs d’automne, couvert de neige en hiver, ou rempli de fleurs de cerisier et de rhododendrons au printemps, Koyasan une véritable pause hors de la vie effrénée des grandes villes.

Koyasan est aussi l’un des meilleurs endroits pour passer une (ou plusieurs) nuit dans un temple japonais (le shukubo). Vous pourrez y goûter au mode de vie des moines shingon et manger la cuisine végétarienne locale appelée shojin ryori !

🧘 Koyasan : histoire et mystique

Installé en 819 par le moine Kobo Daishi aussi connu sous le nom de Kukai, le mont Kōya est principalement connu comme le siège du bouddhisme Shingon. Le lieu sacré est situé sur un plateau à 800 mètres d’altitude au milieu de huit pics de la montagne (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle cet emplacement a été choisi, le terrain ressemble à une plante de lotus).

À lire aussi sur dondon.media : 🗾 Meoto Iwa : les rochers des amoureux au Japon

Kukai a commencé la construction du complexe après avoir erré dans le pays pendant des années à la recherche d’un lieu approprié pour développer sa voie religieuse.

Le monastère est devenu une petite ville appelée Kōya. Elle compte une université dédiée aux études religieuses et 120 temples, dont une cinquantaine offre un hébergement et le couvert aux pèlerins et aux visiteurs en tous genre. Attention ils sont habituellement vite complets au printemps et en automne.

koyasan lotus kadohama gomatofu

Le mont Kōya est également un point de départ courant du pèlerinage de Shikoku (四国遍路, Shikoku Henro) associé au Kūkai et le site du mausolée de Kobo Daishi.

🧘 Pour ne rien manquer à Koyasan

  • Prendre le funiculaire du mont Koya, rouge et blanc, il monte au travers de tunnels d’hortensias magnifiques
  • Visiter Oku-no-in (奥の院), le mausolée de Kobo Daishi (le lieu se visite également de nuit en visite guidée)
  • Passer le daimon (大門), la porte principale du mont Kōya et ses guerriers Kongo en bois
  • Visiter Kongobu-ji (金剛峯寺), le temple principal de Koyasan
  • Visiter Garan (壇上伽藍) et sa pagode, c’est le lieu le plus connu de Koyasan
  • Visiter le musée Reihokan (高野山霊宝館) et ses expositions de peintures, statues, mandalas et autres objets religieux
  • Goûter la cuisine végétarienne (ne pas manquer le kadohama gomatofu !)
  • Passer une nuit dans un temple (expérience appelée shukubo)
  • Parcourir les sentiers de pèlerinage (par exemple le Choishi-michi, sentier est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO), ces randonnées associées au pèlerinage de Shikoku (四国遍路) sont inoubliables
  • Visiter le mausolée Tokugawa, construit par le troisième shogun de l’époque d’Edo, Tokugawa Iemitsu

Partagez nous en commentaire vos meilleures expériences et voyages dans le Japon spirituel et mystique !

dondon media indépendant

Pour recevoir les derniers articles dondon.media, suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, E-mail ou flux RSS 🚨

💕 Faites un don (ETH / ERC20) : 0x4ce4ce4b3fd43e8c16ed3d08092a943ecc06028e

Auteur/autrice : Louis Japon

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇