👤 Un Japonais arrêté après avoir laissé une écolière vivre avec lui comme dans Higehiro

Même si la plupart des gens réalisent que c’est une mauvaise idée, ce n’est pas le cas pour le « couple » de ce fait divers japonais.

Japonais arrêté après avoir laissé une écolière vivre avec lui Higehiro

Higehiro aussi appelé Hige wo Soru Soshite Joshikousei wo Hirou est un anime super populaire et controversé sur l’archipel en 2021, il raconte l’histoire d’un jeune adulte célibataire qui laisse une lycéenne fugueuse vivre contre quelques services.

Et la polémique/enthousiasme autour de cette série ne semble pas s’arrêter au Japon. Higehiro utilise un trope hors du commun dans les anime romantiques mais génère des situations bien réelles… Pour preuve, T.Komiya, 29 ans, a récemment été arrêté après avoir cohabité pendant quelques jours avec une lycéenne qui s’était enfuie de chez elle !

Après avoir fait connaissance sur les réseaux sociaux, la jeune fille lui avait fait part de son désir de quitter sa maison. Elle finit par dire à Komiya : « Je serais heureuse si tu me donnais la possibilité de m’enfuir chez toi ».

À lire aussi sur dondon.media : 😲 Ces faits et astuces du Japon que les étrangers ne croient pas… jusqu’à ce qu’ils visitent le pays !

Aussitôt dit, aussitôt fait, le 13 juin, la jeune fille quitta son domicile de la préfecture de Saitama qui borde le nord de Tokyo jusqu’au quartier de Chiyoda de Tokyo chez Komiya.

Et puisque c’est apparemment la jeune fille qui a lancé l’idée de vivre dans l’appartement de Komiya et qu’elle est venue de son plein gré… Certains japonais se demandent où se trouve le mal dans cette situation rocambolesque et critiquent le terme « enlèvement » utilisé dans les médias pour décrire le fait divers.

Cependant aux yeux de la loi japonaise, dire « oui » à un mineur qui demande s’il peut vivre avec vous sans le consentement de ses parents… c’est bel et bien considéré comme un enlèvement !

Les parents de la jeune fille ne savaient pas ce que leur fille avait fait et ont donc contacté la police lorsqu’elle n’est pas rentrée chez elle le soir de sa fugue…. Les recherches qui ont suivi les ont conduits à l’appartement de Komiya, où la jeune fille et lui étaient tous deux présents. Elle ne présentait aucun signe de blessure ni de mauvais traitement.

Fait « amusant » Komiya est avocat de profession, était-il donc inconscient de l’illégalité de son geste ?

🔎 Source : nhk.jp

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Vous avez la parole 👇