⛩️ Les biens culturels importants et trésors nationaux du Japon

Qu’est ce que les trésors nationaux et les biens culturels importants du Japon et comment les découvrir au Japon ou en ligne.

biens culturels importants et trésors nationaux du Japon

Les trésors nationaux du Japon et les biens culturels importants du Japon constituent des lieux de mémoire de l’histoire du Japon et des symboles de la richesse patrimoniale du pays.

Bien souvent ils sont aussi des sites touristiques ou présent dans les musées de l’archipel, et incluent des lieux de pèlerinage et des objets religieux vénérés. En conséquence.

Trésors nationaux du Japon

Les trésors nationaux du Japon (国宝) sont des biens culturels importants d’une valeur exceptionnelle et de portée universelle appartenant au patrimoine culturel matériel de la nation.

trésors nationaux japonais
source : bunka.nii.ac.jp

Le terme japonais traduisible par trésor national est utilisé sur l’archipel depuis longtemps. C’est en 1896 que le ministère de l’Intérieur met en place un comité pour la protection des édifices religieux anciens à la tête duquel il place l’architecte Ito Chuta. Il promulgue une loi portant sur la protection des sanctuaires et temples ancien ou le terme 国宝 apparaît pour la première fois.

À lire aussi sur dondon.media : ⌛ Chronologie du Japon : époques et ères japonaises

La loi sur la protection des sanctuaires et temples anciens dispose que des mesures spéciales, notamment d’ordre financier, doivent être prises pour assurer la protection et la conservation des biens culturels classés trésors nationaux, interdit la vente de ces derniers.

De nos jours l’agence pour les Affaires culturelles met à disposition du public un site internet bunka.nii.ac.jp.

Cette base de données répertorie tout le patrimoine national identifié par le gouvernement japonais et donc les trésors nationaux du Japon dont voilà la répartition historique :

source : wikipédia

Biens culturels importants du Japon

Au Japon, les biens culturels importants (重要文化財) sont une autre catégorie de biens culturels importants de l’archipel.

Ce sont des propriétés du pays et protégées par la Loi sur les propriétés culturelles de 1950, un échelon en dessous des trésors nationaux. Ces biens sont désignés par le ministère de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, parmi ceux déjà classés comme propriétés culturelles tangibles, c’est-à-dire bâtiments, beaux-arts, objets artisanaux ou documents historiques.

La certification de l’agence pour les Affaires culturelles peut exister au niveau de la commune, de la préfecture ou du pays.

D’après le rapport du 1er avril 2011 de l’Agence pour les Affaires culturelles japonaise, les biens culturels importants du Japon se composent d’un total de 12 761 pièces :

  • 2 647 sculptures
  • 2 422 pièces d’artisanat
  • 2 374 sites historiques (composés de 4 404 bâtiments et autres structures)
  • 1 969 peintures (occidentales et japonaises)
  • 1 876 calligraphies ou livres
  • 734 anciens documents
  • 578 pièces archéologiques
  • 161 ressources historiques

On retrouve dans cette liste une diversité de biens très vaste. Des lieux tels que le temple Seiganto-ji, Seiganto-ji, le Château de Kōchi, des statuettes et des poteries Jomon ou le célèbre pont du quartier de Tokyo de Nihonbashi s’y trouvent.

Pour recevoir les derniers articles dondon.media dès leur publication suivez-nous sur Facebook, Instagram, Twitter, par email ou flux RSS 💕

Auteur/autrice : Louis Senpai

Auteur #Actus, #BonsPlans, #Guides, #Culture, #Insolite chez dondon media. Chaque jours de nouveaux contenus en direct du #Japon et en français ! 🇫🇷💕🇯🇵

Une réflexion sur « ⛩️ Les biens culturels importants et trésors nationaux du Japon »

Vous avez la parole 👇